COP28: manifestations pour plus d’argent pour le fonds “pertes et dommages”

0 122

Les manifestants lors des négociations sur le climat de la COP28 à Dubaï ont appelé lundi à un financement supplémentaire pour le nouveau fonds pour les pertes et dommages, ainsi qu’à la fin des subventions à l’industrie des combustibles fossiles.

Le militant kenyan pour le climat, Eric Njuguna, a déclaré qu’il pensait que certains pays n’avaient pas suffisamment contribué au fonds.

“Le message de cette action d’aujourd’hui est qu’après la création du fonds pour les pertes et dommages dès le premier jour, les pays du Nord n’ont pas contribué suffisamment au fonds pour pertes et dommages”, a-t-il déclaré.

“Nous avons besoin que les pays riches contribuent au fonds pour les pertes et dommages à hauteur de centaines de milliards”, a-t-il ajouté.

Pendant ce temps, la militante japonaise Susanne Wong a pointé du doigt son pays pour avoir subventionné les combustibles fossiles modernes en Asie.

“Le Japon fait dérailler la transition énergétique en Asie et dans le monde”, a-t-elle déclaré.

“Ils s’organisent ici à la COP(28), et ils organisent un sommet des chefs d’État de toute l’Asie du Sud-Est juste après la fin de la COP(28) pour tenter de promouvoir ces fausses solutions, affirmant que davantage de combustibles fossiles sont nécessaires pour la transition énergétique”, a-t-elle ajouté.

Les manifestations publiques sont rares aux Émirats arabes unis, mais l’ONU et les Émirats arabes unis ont convenu avant la COP28 que la liberté d’expression serait autorisée.

Les militants ont décrit le processus consistant à devoir demander l’approbation des organisateurs pour leurs manifestations.

Entre-temps, des chercheurs en droits humains appartenant à des organisations longtemps interdites par le pays ont également été autorisés à entrer, ce qui leur a donné l’occasion, pour la première fois depuis une décennie environ, de formuler des critiques – même si beaucoup reconnaissent qu’ils pourraient ne jamais être autorisés à revenir dans le pays.

 

Avec Africanews

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *