Les législateurs insistent sur l’hygiène de la viande dans l’État de Kogi

Rapport signé: Oluwakemi Jonah depuis Lokoja, l'Etat de Kogi

0 175

La huitième assemblée de l’État de Kogi, région Nord-centre du Nigéria a adopté une loi sur l’hygiène et l’inspection de la viande et d’autres questions connexes.

Ceci a été réalisé lors de la récente séance plénière où la question a été discutée et examinée article par article, adoptée à l’unanimité par les législateurs puis votée en loi.

Les législateurs ont généralement convenu que la bonne santé des consommateurs de viande devait généralement être une priorité.

Le gouvernement de l’État sera également responsable de construire des abattoirs sains à travers l’État, grâce aux frais et amendes générés, davantage de revenus entreront dans l’État.

Selon Mme Comfort Ochola, représentante de la Circonscription d’Ibaji, la loi mettra un terme à la propagation des maladies infectieuses. Elle a précisé “qu’on ne saurait trop insister sur l’importance de ce projet de loi car il concerne la santé. Quand j’ai vu le projet de loi, mon cœur s’est réjouit et j’ai été reconduit à ces vieux jours.

”Quand vous allez dans de nombreux abattoirs, vous verrez des inspecteurs des viandes, tous ces agents de santé animale seront là”.

En fin, une loi prolongeant l’âge de la retraite et les années de service des parlementaires de 60 à 65 ans et de 35 à 40 ans de service respectivement a également été adoptée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *