Interpellation d’un baron de la drogue dans un hôtel de Lagos; 8 tonnes de cannabis saisit, entre autres

L’exploitation et le recrutement de jeunes citoyens pour exporter de la méthamphétamine

0 181

Les opérateurs de l’agence anti-narcotique du Nigeria, la National Drug Law Enforcement Agency (NDLEA) à Lagos, dans le sud-ouest du Nigeria, ont arrêté un baron de la drogue, Okechukwu Ogala, 56 ans, qui se serait spécialisé dans l’exploitation et le recrutement de jeunes citoyens pour exporter de la méthamphétamine vers les pays asiatiques.

Un communiqué de presse du porte-parole de l’agence, M. Femi BabaFemi, indique que le suspect a été arrêté à l’hôtel Blue Moon, dans la région d’Okota, dans l’État de Lagos, en possession de 60 paquets de méthamphétamine, pesant 1,009 kilogramme.

Lors d’une autre opération dans l’État de Lagos, les agents ont récupéré, le vendredi 1er décembre 2023, 393 kg de cannabis dans un magasin à Akala, Mushin, tandis qu’un suspect, Justin Enuonye, qui vend du Canadian Loud, a été arrêté par la police à Victoria Island et transféré au commandement de Lagos de la NDLEA le vendredi 1er décembre 2023, avec 154 paquets pesant 92 kg.

Par ailleurs, une équipe d’agents de la NDLEA a intercepté un véhicule dans la zone d’Oyingbo de l’État de Lagos, récupérant 108 kg de cannabis, tandis que 675 kg de la même substance ont été récupérés dans le magasin d’un dealer recherché, Wahab Olota, dans la zone d’Adedoja de Mushin, dans l’État de Lagos.

Par ailleurs, les tentatives des syndicats de la drogue d’exporter des substances illicites, y compris diverses quantités de méthamphétamine et d’opioïdes dissimulées dans des ourlets de pantalons de jeans neufs, des poupées, des boutons, du savon local et des boîtes de boisson au milo vers l’Europe, les Émirats arabes unis et l’Asie, ont été déjouées par les agents de la National Drug Law Enforcement Agency (NDLEA) dans certaines entreprises de messagerie de l’État de Lagos.

BabaFemi a expliqué que “certaines des cargaisons interceptées par les agents de la NDLEA de la Direction des opérations et des enquêtes générales (DOGI) dans des entreprises de messagerie à Lagos comprennent du tramadol 225mg, à destination de Chypre ; une cargaison de cannabis sativa à destination de Dubaï, EAU ; des sachets de tramadol 225mg dissimulés dans des boîtes de boisson au milo, à destination des Émirats arabes unis ; un autre lot de la même drogue dissimulé dans du savon local, également à destination des Émirats arabes unis ; et un lot de méthamphétamine dissimulé dans des boutons, à destination de Hong Kong.

Par ailleurs, la cargaison d’une autre substance illicite en provenance de Floride, aux États-Unis, a également été interceptée dans une entreprise de messagerie, tandis que le destinataire, Daniel Ogi, a été suivi par les agents de la NDLEA et arrêté au n° 5, Akeem Shittu Street, Ajao Estate, dans l’État de Lagos.

BabaFemi a révélé que huit mille (8 000) bouteilles de codéine ont été récupérées dans les États d’Edo, Delta, Bauchi, Kaduna, Gombe et Kogi ainsi que dans le Territoire de la Capitale Fédérale (FCT) lors de différents raids, entre autres.

Tout en félicitant les officiers et les hommes des commandements concernés pour leurs exploits remarquables au cours de la semaine écoulée, le directeur général de la NDLEA, le général de brigade Mohammed Buba Marwa (retraité), a applaudi leurs homologues dans tous les commandements du pays pour avoir intensifié leurs conférences de sensibilisation à la guerre contre l’abus de drogues (WADA), créant ainsi une parité entre leurs activités de réduction de l’offre et de la demande de drogues.

Pendant ce temps, les différents commandements de la NDLEA à travers le pays ont poursuivi la campagne de sensibilisation à la guerre contre l’abus de drogues (WADA) au cours de la semaine écoulée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *