COP28 : appel aux investissements urgents dans les énergies alternatives

Effectuer une transition complète et efficace vers les énergies propres.

0 170

Le président Bola Ahmed Tinubu affirme que le Nigéria et l’Afrique ont un besoin urgent d’investissements dans les énergies alternatives pour être en mesure d’effectuer une transition complète et efficace vers les énergies propres.

Le président Tinubu a déclaré cela lors d’un panel sur l’industrialisation verte de l’Afrique organisé par la présidence de la COP28 et le président des Émirats arabes unis, Son Altesse le Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, à Dubaï, aux Émirats arabes unis.

Le dirigeant nigérian a déclaré qu’il était urgent de guérir la terre, il a également appelé à un besoin urgent de nouveaux investissements dans des secteurs critiques pour tirer parti de la contribution potentielle massive de l’Afrique à la nouvelle économie verte mondiale tout en permettant au continent de s’adapter et de faire la transition de manière efficace.

Conscient du fait que l’Afrique contribue le moins aux émissions mondiales de carbone, mais qu’elle supporte une part disproportionnée du fardeau économique de la transition vers des énergies plus propres, le président Bola Tinubu estime que la gestion des risques est vitale pour une transition complète et rapide de l’Afrique vers des énergies plus propres, soulignant que l’Afrique ne doit pas devenir la victime des perturbations qui accompagnent les mesures d’atténuation du changement climatique.

Les fabricants mondiaux doivent s’associer à nous pour investir dans la santé de notre environnement collectif. L’Afrique représente une opportunité inégalée à cet égard. En tant que première économie africaine, nous éliminons tous les obstacles qui freinent le progrès. L’environnement d’investissement est de plus en plus propre et de meilleure qualité.

Mais comment faire pour que l’Afrique ne soit pas victime de tous ces changements ? Comment valoriser nos ressources ? Nous sommes tous d’accord pour dire que la terre a besoin d’être soignée, mais comment dire à une grand-mère de cesser d’utiliser du bois pour préparer son repas ? C’est à moi d’investir dans l’énergie solaire, les énergies alternatives.

“Il faut encourager l’investissement, mais aussi se demander comment cet investissement nous affectera. Oui, nous disposons d’un marché et d’un nombre suffisant de logements que l’on peut électrifier avec des panneaux solaires. Il y a aussi le minerai de fer, qui fait l’objet d’investissements. La gestion des risques est essentielle pour l’Afrique. Les opportunités doivent être traduites le plus rapidement possible. Nous avançons de toute urgence et nous maximiserons la valeur donnée en échange de ces ressources“, a ajouté le président.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *