WAD : Le Nigeria dévoile des politiques de lutte contre le VIH/SIDA et l’hépatite virale

Détails avec Edward Samuel, Abuja

0 119

Pour commémorer la Journée mondiale du sida de cette année, le gouvernement nigérian a lancé une série de politiques novatrices visant à renforcer la réponse de la nation au VIH/sida, à l’hépatite virale et aux IST.

Ces politiques, qui s’inscrivent dans le cadre national de lutte contre le VIH/sida, l’hépatite virale et les IST, sont destinées à réduire de manière significative la propagation de ces maladies et à gérer efficacement leur impact.

Le ministre de la santé et de la protection sociale, le professeur Ali Pate, qui a lancé ces politiques, a déclaré qu’elles comprenaient les lignes directrices nationales pour le traitement et la prise en charge de l’hépatite virale en 2023, soulignant l’importance de stratégies de traitement ciblées et efficaces.

“En outre, des matériels d’information, d’éducation et de communication pour la création et l’intensification de la demande de prévention de la transmission mère-enfant (PTME), des procédures opérationnelles standard (POS) pour l’intensification de la PTME, des jingles multilingues pour l’intensification de la PTME et des matériels d’information, d’éducation et de communication pour l’intensification de l’autodiagnostic du VIH ont été introduits, mettant en évidence une approche holistique des soins de santé”, a-t-il déclaré.

Le professeur Ali Pate a souligné l’urgence de redoubler d’efforts pour enrayer la propagation du VIH/sida. Il a appelé à des actions soutenues et consolidées, alignées sur la stratégie mondiale de lutte contre le VIH, dans le but ultime d’éliminer le VIH du Nigeria d’ici à 2030.

Le ministre a souligné le rôle essentiel que jouent les communautés dans cet effort collectif et a exprimé sa gratitude pour le soutien substantiel reçu du gouvernement des États-Unis, du Fonds mondial, du système des Nations unies et de diverses organisations.

Le ministre a réaffirmé l’engagement du gouvernement nigérian à travailler en collaboration avec ses partenaires pour relever les défis qui affectent la qualité des services de lutte contre le VIH/sida.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *