Le président du Conseil donne la priorité à l’assainissement et à un environnement sain

Détails avec Hudu Yakubu Abuja

0 115

Le président du conseil municipal d’Abuja (AMAC), Christopher Maikalangu, a pris des mesures pour promouvoir l’assainissement et un environnement sain dans les douze quartiers politiques du conseil.

Cette initiative fait suite à l’inauguration de “Maikalangu Vanguard 2023”, qui a pour mission de maintenir la propreté de l’environnement par le balayage et la sensibilisation des résidents de la communauté.

Lors de l’inauguration à la mairie d’Apo, mardi, Maikalangu a déclaré que l’initiative venait compléter les efforts du WASH COM existant et du Département des services environnementaux pour sensibiliser les personnes vivant dans les communautés aux dangers de la défécation à l’air libre et aux avantages de l’hygiène personnelle.

Maikalangu, qui a distribué du matériel sanitaire d’une valeur de plusieurs millions de nairas aux membres de l’avant-garde, a révélé que toutes les femmes sélectionnées s’inscrivaient dans le cadre de l’engagement de son administration à réduire la défécation à l’air libre dans les zones rurales et à soutenir la campagne en faveur de l’hygiène.

Selon lui, les femmes travailleront avec les chefs de traction et d’autres parties prenantes pour assurer la pérennité de l’opération.

“Cette initiative vise à éduquer, sensibiliser et mobiliser nos communautés contre la défécation à l’air libre et pour une bonne gestion des déchets.

“Ces femmes, sélectionnées dans les 12 circonscriptions politiques du Conseil, travailleront avec les chefs traditionnels et d’autres parties prenantes pour s’assurer qu’elles réduisent la défécation à l’air libre au strict minimum dans le Conseil.

“Les AMAC représentent 65 % de la population du FCT, en raison de l’afflux quotidien de personnes dans le Conseil, ce qui nous amène à générer de lourdes charges de déchets au sein de nos communautés et entraîne une surcharge de nos installations. Malheureusement, la plupart de nos villageois n’ont pas de toilettes et certains d’entre eux n’utilisent pas les toilettes publiques existantes.

“Nous avons lancé une campagne de sensibilisation sur les valeurs de la propreté de l’environnement et les dangers des maladies transmissibles qui proviennent d’un environnement sale. Par conséquent, je veux profiter de cette occasion pour appeler nos concitoyens à s’imprégner de la culture d’une bonne hygiène personnelle, à renoncer à la défécation à l’air libre et à l’élimination indiscriminée des déchets, car ces pratiques sont susceptibles d’engendrer différentes maladies chez nos concitoyens.

“En tant que gouvernement, nous continuerons à travailler en partenariat avec toutes les agences et parties prenantes concernées pour nous assurer que nous réduisons la défécation à l’air libre dans la région AMAC”.

Le matériel distribué comprend des dizaines de balais, de râteaux, de couteaux, de brouettes, de seaux en plastique, de sacs en cuir et bien d’autres encore.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *