Quatre Nigérians se qualifient pour les Jeux olympiques

Détails avec Esther Effiong, Abuja

0 117

Le week-end dernier, l’équipe du Nigeria a terminé deuxième derrière l’Afrique du Sud, championne, lors des neuvièmes qualifications olympiques africaines de canoë-kayak qui se sont tenues au lac Jabi, à Abuja. Quatre Nigérians se sont également qualifiés pour les Jeux olympiques de Paris 2024 à l’issue du championnat.

Les Championnats d’Afrique de canoë-kayak de vitesse et de para-canoë de la Confédération africaine de canoë (CAC), qui se sont déroulés sur quatre jours et ont également servi de qualification pour les Jeux olympiques de Paris 2024, ont réuni 16 pays, dont le Ghana, le Sénégal, Sao Tomé-et-Principe, le Togo et le Nigéria, pays hôte.

Les athlètes se sont disputés les médailles et les billets olympiques dans les catégories C1 200m femmes, C2 500m femmes, C1 1000m hommes, C2 500m hommes, K1 1000m hommes, K2 500m hommes, K1 500m femmes et K2 500m femmes.

Le vainqueur de chaque catégorie s’est qualifié directement pour les Jeux, tandis que les athlètes classés deuxième et troisième devront explorer d’autres fenêtres de qualification pour concourir à Paris l’année prochaine.

L’Afrique du Sud, en tête du classement, a remporté un total de neuf médailles, dont huit en or et une en bronze, et s’est imposée comme le grand vainqueur de l’épreuve.

L’équipe du Nigeria a également remporté neuf médailles, dont quatre en or, quatre en argent et une en bronze, pour terminer deuxième.

La Tunisie, avec un total de 15 médailles, dont trois en or, cinq en argent et sept en bronze, a terminé à la troisième place, tandis que le Sénégal, avec un total de cinq médailles, dont trois en or, une en argent et une en bronze, s’est contenté de la quatrième place.

L’Algérie, avec 12 médailles, dont deux en or, sept en argent et trois en bronze, s’est classée cinquième, tandis que l’Angola, avec sept médailles, dont deux en or, deux en argent et trois en bronze, a pris la sixième place.

La septième place est occupée par le Mozambique avec trois médailles, dont deux en or et une en argent, tandis que l’Égypte avec 12 médailles (une en or, cinq en argent et six en argent) complète les huit premières équipes.

Le Maroc, avec une médaille d’or et une d’argent, est neuvième, tandis que Sao Tomé-et-Principe et le Ghana sont dixièmes avec deux médailles de bronze chacun. Les Seychelles et la Côte d’Ivoire ont terminé les championnats sans aucune médaille à leur actif.

La Nigériane Ayomide Bello, qui a terminé meilleure athlète féminine au classement général, a remporté trois médailles d’or dans les trois épreuves qu’elle a disputées, à savoir le 200m femmes C1 (55secondes et 14ms) et le 500m femmes C1 (deux minutes 23secondes et 74ms).

Elle a également bien combiné avec Otuedo Beauty dans le 500m féminin C2 (deux minutes, 24secondes.45ms) pour remporter l’épreuve.

Le duo Endurance GodHelp et Celestine Etoi a également remporté l’or pour le Nigeria en K2 hommes 200m (38 secondes 20 ms).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *