Le ministre de l’agriculture inaugure le salon national de l’agriculture

0 137

Le ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire, Sen. Abubakar Kyari, CON, a inauguré le Salon national de l’agriculture 2023, dans le but de mettre en valeur l’abondant potentiel agricole du Nigeria et d’aborder les questions de l’insécurité alimentaire, de la réduction de la pauvreté, de la création d’emplois et de l’inclusion des jeunes et des femmes dans le secteur de l’agriculture.

L’événement, qui s’est tenu au National Agricultural Showground, dans l’État de Nasarawa, sur le thème “Vers la réalisation de la déclaration présidentielle d’urgence sur la sécurité alimentaire”, visait à mettre en valeur l’abondance du potentiel, des ressources et des produits agricoles du Nigeria, à consolider les réalisations passées, à identifier les défis auxquels le secteur est confronté et à tracer la voie à suivre pour le développement de l’agriculture au Nigeria.

Le ministre, qui représentait le président Ahmed Bola Tinubu, a fait remarquer que le choix du thème de cette année était pertinent, car il mettait l’accent non seulement sur l’objectif du salon, mais aussi sur les priorités de l’agenda de l’espoir renouvelé de l’administration actuelle, qui sont au cœur des mandats du ministère.

Il a souligné que “nous nous engageons à faire en sorte que tous les programmes et initiatives du ministère fédéral de l’agriculture et de la sécurité alimentaire soient totalement alignés sur les quatre priorités présidentielles”.

Il a déclaré que l’agriculture était fondamentale pour la sécurité alimentaire et pour garantir des systèmes alimentaires durables et résistants.

Sen. Kyari a donc profité de l’occasion pour assurer à toutes les parties prenantes que le président Bola Ahmed Tinubu a fait preuve d’une volonté politique totale de transformer le secteur agricole de notre cher pays en faisant de la sécurité alimentaire la priorité présidentielle numéro un de son programme.

Toutefois, il a noté que la résolution des problèmes de sécurité alimentaire nécessite un soutien coordonné et un engagement significatif des parties prenantes, afin de réaliser l’agenda de l’espoir renouvelé de M. le Président.

Le ministre a indiqué que le ministère entendait collaborer avec d’autres ministères, départements et agences (MDA) ainsi qu’avec les gouvernements des États pour traiter toutes les questions ayant un impact sur la réalisation de nos objectifs nationaux en matière de sécurité alimentaire.

“Nous restons également déterminés à promouvoir et à créer des synergies entre les organisations non gouvernementales et le secteur privé afin de renforcer les efforts visant à garantir la sécurité alimentaire, la croissance économique, la création d’emplois et la réduction de la pauvreté, conformément aux priorités présidentielles”, a-t-il ajouté.

S’exprimant plus avant, le ministre a souligné les plans immédiats et à court terme, qui impliquent le développement d’un cadre standard et d’un guide pour faciliter les opérations/projets/affaires dans le domaine de l’agriculture et de la sécurité alimentaire au Nigéria.

Il a révélé qu’une analyse solide des parties prenantes, qui produirait une carte des parties prenantes montrant qui fait quoi, où et comment, et quels sont les domaines mutuellement bénéfiques pour les petits exploitants agricoles, les grands exploitants agricoles, les transformateurs, les négociants et le secteur privé organisé, était déjà en cours d’élaboration.

Sen. Kyari a donc fait remarquer que les salons agricoles ont une longue histoire dans le monde entier, soulignant que les activités de ces événements ont des retombées positives sur le rassemblement de toutes les parties prenantes du secteur en servant de plateformes de haut niveau pour les liens commerciaux, le transfert de technologie, l’échange de connaissances, la collaboration public-privé et le discours politique entre les participants issus de tous les horizons.

Auparavant, dans son allocution de bienvenue, le gouverneur de l’État de Nasarawa, M. Abdullahi Sule, représenté par le vice-gouverneur Emmanuel Akabe, a déclaré que l’événement était d’une importance capitale pour restaurer la gloire passée de la nation afin de parvenir à la sécurité alimentaire.

Il a noté que le gouverneur de Nasarawa avait distribué des engrais aux ménages, une irrigation adéquate et des terres arables pour diverses cultures.

Pour sa part, le coordinateur national de la Fondation nationale pour l’agriculture du Nigeria (NAFN), le Dr Samuel Negedu, a déclaré que le salon 2023 comprendrait une grande cérémonie d’ouverture et un défilé des agriculteurs, des expositions de produits agricoles, des séminaires, des sessions interactives, des expositions d’équipements agricoles variés, entre autres.

Il a encouragé les parties prenantes à profiter de l’environnement convivial du salon pour établir des contacts et des relations d’affaires durables et mutuellement bénéfiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *