L’intégration des femmes entrepreneures dans le secteur de la technologie, engagement du gouvernement nigérian

Précisions de Na'ankwat Dariem

0 227

Le gouvernement nigérian a réitéré son engagement à intégrer les femmes entrepreneures technologiques dans l’innovation numérique et le développement technologique de la nation.

Le directeur général de l’Agence nationale de développement des technologies de l’information du Nigéria (NITDA), Kashifu Inuwa, a révélé qu’aucune piste ne serait négligée pour parvenir à un Nigeria numérique inclusif.

M. Inuwa s’est exprimé lors de la cérémonie d’ouverture du programme de formation Female Tech Founders au Centre national pour l’intelligence artificielle et la robotique, NCAIR, à Abuja, au Nigéria, et a déploré la faible participation des femmes entrepreneures à l’innovation et au développement technologiques.

Il a évoqué que la NITDA, en collaboration avec le NCAIR, avait mis en place des programmes dans tout le pays, conformément aux huit piliers définis par le gouvernement fédéral, afin de stimuler la participation des femmes à l’innovation, à l’acquisition et au développement technologiques.

Mme Inuwa, qui était représentée à l’événement par la directrice intérimaire de la littératie numérique et du développement des capacités du NITDA, Dr Amina Samba Magaji, a renchéri qu’il était toutefois encourageant que plus de 7 000 fondatrices de technologies se soient inscrites pour participer au programme de formation en l’espace de deux semaines.

“Je suis ravi de me trouver devant vous aujourd’hui, alors que nous entamons un voyage transformateur. En l’espace de deux semaines seulement, notre appel à la formation des fondatrices a résonné dans toute notre grande nation, suscitant une réponse extraordinaire avec un nombre stupéfiant de 7 151 candidatures provenant des 36 États. Cet intérêt massif souligne le potentiel inexploité et l’enthousiasme qui existent parmi nos femmes dans le domaine de la technologie”, s’est-t-il réjoui.

Selon le patron de la NITDA, le programme a été conçu pour faire progresser les femmes dans le domaine de la technologie, créer des plates-formes leur permettant de travailler en réseau et de mettre en commun leurs ressources afin d’améliorer leurs activités.

Il a expliqué que le programme irait au-delà de la formation et se concentrerait sur la manière dont la richesse et les opportunités d’emploi pourraient être créées dans l’industrie technologique avec la pleine participation des femmes entrepreneurs dans les entreprises.

M. Inuwa a souligné que celles qui avaient été sélectionnées dans les six zones géopolitiques du pays seraient habilitées à transmettre les connaissances acquises à d’autres personnes dans l’intérêt général du pays.

Selon lui: “Au cours des deux prochaines semaines, notre mission consistera à identifier et à présenter des idées et des solutions technologiques innovantes développées par des femmes nigérianes.

“Nous souhaitons promouvoir et soutenir ces entreprises technologiques fondées par des femmes, en contribuant à combler les écarts entre les sexes au sein de l’écosystème technologique. En outre, notre engagement s’étend à la promotion et au soutien de la création d’emplois numériques pour les femmes, une étape cruciale pour favoriser l’inclusion et l’égalité.

Il a ajouté que “ce programme s’aligne parfaitement sur deux domaines prioritaires du programme d’espoir renouvelé du président Bola Tinubu: l’investissement dans l’économie numérique pour permettre aux Nigérians d’acquérir de nouvelles compétences et de conserver des emplois, et la promotion de l’autonomisation des femmes pour défendre l’équité et la parité dans toutes les facettes de notre vie”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *