Soudan: Des cadavres en uniformes militaires signalés dans les rues

0 151

Des affrontements intenses se poursuivent dans la capitale soudanaise Khartoum et dans la région occidentale du Darfour, où des centaines de personnes auraient été tuées au cours de ces affrontements.

Selon des témoins, des corps jonchaient les rues de la ville d’Omdurman jeudi, lors de la dernière escalade de violence entre l’armée soudanaise et les forces paramilitaires de soutien rapide (RSF).

“Les corps de personnes portant des uniformes militaires gisent dans les rues du centre-ville après les combats d’hier”, a déclaré un témoin.

Environ 700 personnes auraient été tuées dans les affrontements du Darfour occidental, a déclaré l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) dans un communiqué.

Plus de 300 autres personnes sont portées disparues à la suite des combats à El Geneina, la capitale du Darfour occidental, ajoute le communiqué.

Des témoins ont accusé les forces de sécurité de viser et de tuer des non-Arabes lors des affrontements.

L’ambassade des États-Unis à Khartoum s’est déclarée “profondément troublée par les rapports de témoins oculaires faisant état de graves violations des droits de l’homme commises par la RSF et les milices qui lui sont affiliées”.

Mais RSF affirme qu’elle n’est pas impliquée dans ce qu’elle décrit comme un “conflit tribal”.

Des milliers de personnes ont traversé le Tchad ces derniers jours, fuyant l’embrasement.

Près de six millions de personnes ont été contraintes de quitter leur foyer depuis le début de la guerre à la mi-avril.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *