Élections de gouverneur hors cycle: L’ICPC déploie des agents dans les États de Bayelsa, Imo et Kogi

Surveiller les prochaines élections au poste de gouverneur

0 207

L’agence anti-corruption du Nigeria, la Commission indépendante des pratiques de corruption et autres infractions connexes (ICPC), affirme avoir déployé des agents pour surveiller les prochaines élections au poste de gouverneur dans les États de Bayelsa, Imo et Kogi, prévues pour le samedi 11 novembre 2023.

Les agents de la commission ont été déployés dans les 56 zones de gouvernement local et 649 quartiers pour surveiller et empêcher l’achat de votes et d’autres malversations électorales dans les différentes unités de vote au cours de l’exercice électoral.

La porte-parole de la commission, Mme Azuka Ogugua, a révélé cette information dans un communiqué de presse à Abuja.

L’exercice de surveillance est une réponse à l’invitation du président de la Commission électorale nationale indépendante (INEC), le professeur Mahmood Yakubu, pour que l’ICPC participe à l’assurance que les processus électoraux dans ces trois États sont libres et équitables“, a déclaré la porte-parole.

S’adressant aux agents avant leur déploiement, le chef de la division des services spéciaux de la Commission, M. Alex Chukwura, a appelé les agents à collaborer avec l’armée, la police, le département de la sécurité de l’État (DSS), d’autres agences de sécurité et l’INEC pour garantir que les élections soient libres et équitables.

Chukwura a demandé aux agents de se conformer strictement aux lignes directrices de l’ICPC en matière de surveillance des élections, ajoutant que les agents devraient toujours agir avec discipline et s’imprégner de l’esprit d’intégrité lorsqu’ils sont sur le terrain, en restant proches les uns des autres et en travaillant en équipe pour atteindre l’objectif souhaité.

Il a également été conseillé aux agents de prendre les mesures nécessaires contre les auteurs de tout acte de corruption conformément à la loi, quel que soit leur statut social dans les processus électoraux.

Mme Ogugua a exhorté les électeurs des trois États à sortir le jour du scrutin et à assumer leurs responsabilités civiques tout en évitant tout acte susceptible d’entraîner des infractions électorales ou autres.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *