La démocratie du Nigeria repose sur le pouvoir judiciaire – Ministre du FCT

Détails avec Hudu Yakubu, Abuja

0 111

Le ministre du Territoire de la capitale fédérale (FCT) du Nigeria, M. Nyesom Wike, affirme que la survie de la démocratie dans le pays dépend du rôle vital joué par le pouvoir judiciaire.

Le ministre a fait cette affirmation lorsqu’une délégation de juges de la Haute Cour fédérale, conduite par le juge en chef de la Haute Cour fédérale, l’honorable juge John Terhemba Tsoho, lui a rendu une visite de courtoisie dans son bureau à Abuja.

Le ministre a déclaré que le pouvoir judiciaire, en tant que branche indépendante du gouvernement, jouait un rôle important dans la survie de la démocratie et ne devait pas être considéré comme inférieur aux trois branches du gouvernement.

Il a assuré que l’administration du FCT continuerait à fournir le soutien nécessaire pour améliorer les opérations du système judiciaire sur le territoire, ajoutant que des dispositions ont été prises dans le budget supplémentaire 2023 du FCT pour la construction de la division d’Abuja de la Cour d’appel.

Il a déclaré : “Hier encore, je me suis rendu à l’Assemblée nationale pour défendre le budget supplémentaire, et nous y avons inclus la construction de la division d’Abuja de la Cour d’appel.”

En ce qui concerne la demande d’attribution de terrains aux juges de la Haute Cour fédérale, le ministre a assuré que des terrains leur seraient attribués par l’administration de la FCT, mais il a précisé que cela se ferait par étapes.

Il s’est également engagé à fournir des infrastructures dans les zones où des allocations ont été faites par ses prédécesseurs afin d’encourager le développement.

“Si vous pensez avoir d’autres problèmes que l’administration peut résoudre, n’hésitez pas à nous en faire part”, a ajouté le ministre.

Auparavant, le juge en chef de la Haute Cour fédérale, Hon. Justice Tsoho, a félicité Barrister Wike pour son service désintéressé à la population de l’État de Rivers et pour son soutien au système judiciaire, qui est sa principale circonscription.

Le juge Tsoho a toutefois déploré que les fréquentes affectations et mutations des juges de la Haute Cour fédérale, en raison de la nature particulière de leur travail, les empêchent de bénéficier de diverses formes de politiques visant à améliorer le bien-être des juges et des magistrats, qu’ils soient en activité ou à la retraite, puisqu’ils ne sont pas susceptibles d’être affectés dans leur État d’origine.

Il a donc demandé au ministre du FCT d’allouer des terres dans le FCT aux juges de la Haute Cour fédérale en exercice, en guise de reconnaissance pour leurs services dans tout le pays, ce qui, selon lui, fait d’eux des citoyens fédéraux.

Les juges G.K. Olotu, B.F.N. Nyako, I.E. Ekwo et D.U. Okorowo, ainsi que des hauts fonctionnaires de la FCTA étaient également présents.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *