L’investissement agricole est la clé de la création d’emplois – Onyema

0 212

Le gouverneur adjoint de l’État du Delta, Monday Onyeme, a souligné le rôle crucial de l’agriculture en tant que source importante d’emplois et a dévoilé des plans visant à positionner l’État du Delta, dans le sud-sud du Nigeria, en tant que principal fournisseur de denrées alimentaires de la nation.

Il a fait cette annonce lors d’une visite de la Coalition des agriculteurs de l’État du Delta, dirigée par M. Loveday Takim, et de la section de l’État de l’Association des éleveurs de volailles du Nigeria, représentée par le chef Eric Tomfawei, au bureau du gouvernement à Asaba.

M. Onyeme a souligné que le gouvernement était résolument déterminé à faire de l’État du Delta le grenier alimentaire de la nation.

Selon lui, “notre administration accorde une attention particulière à l’agriculture, car le secteur agricole représente la plus grande source d’emplois pour les habitants de l’État du Delta. Il s’agit de la plus grande industrie et de l’activité la plus durable qui puisse sortir le Nigeria de l’extrême pauvreté”.

Il a ajouté que l’avantage comparatif du Nigeria réside dans le développement du secteur agricole plutôt que dans la concurrence avec les pays développés dans le domaine de la technologie. “Nous ne pouvons pas rivaliser avec les nations avancées du monde sur le plan technologique. En revanche, nous pouvons améliorer notre industrie agricole et les concurrencer commodément dans ce domaine, car Dieu nous a gratifiés d’une bonne terre et d’une masse continentale abondante.”

M. Onyeme a conseillé une approche plus pratique : “Si nous ne développons pas notre agriculture, nous ne pourrons pas progresser en tant que nation.

“Nous ne pouvons pas rivaliser avec le monde occidental dans le domaine des technologies de l’information et de la communication, car ils auront toujours une longueur d’avance sur nous dans ce domaine, et nous essaierons de les rattraper. Mais nous pouvons rivaliser avec eux dans le domaine de l’agriculture, et nous pouvons même les surpasser parce que Dieu nous a bénis avec des terres fertiles pour l’agriculture.

“Nos semences et notre eau sont adaptées à la production. Tout ce dont nous avons besoin, c’est de concentrer notre énergie là où nous avons de la force”, a-t-il déclaré.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *