Production de blé : Le gouvernement fédéral va impliquer 200 000 agriculteurs

La culture du blé pour la saison sèche 2023/2024 au Nigéria

0 220

Le gouvernement fédéral, par le biais de son National Agro-Growth Scheme – AgroPocket, a révélé qu’il vise à impliquer plus de 200 000 agriculteurs dans la culture du blé pour la saison sèche 2023/2024 au Nigéria.

Comme l’a révélé le coordinateur national du NAGS-AP, M. I. A. Buba, le programme vise à cibler 100 000 hectares de terres à cultiver par 150 000 à 200 000 agriculteurs pour la saison sèche 2023/2024.

M. Buba a déclaré que le gouvernement allait également soutenir ces agriculteurs en leur fournissant des intrants agricoles tels que des semences gratuites, tandis que les engrais, les pompes agricoles et les pesticides seront subventionnés à hauteur de 50 pour cent.

AgroNigeria a appris que le projet nécessiterait environ 10 000 tonnes de semences certifiées pour cultiver 100 000 hectares au cours de la prochaine saison sèche. “Environ 6 750 tonnes seront importées de la République du Mexique, tandis que 3 500 tonnes proviendront de sociétés semencières locales qui possèdent les semences requises.

On a également appris que les activités du plan de travail du projet, y compris le coût des 6 750 tonnes métriques de semences certifiées de blé à importer du Mexique, s’élèveraient à 7 425 000 dollars et à 55 986 301 539,95 nairas.

Le gouvernement évalue actuellement les semences de blé certifiées disponibles localement dans le pays en vue d’un achat immédiat pour atteindre l’objectif de 3 500 tonnes métriques fixé pour la culture dans le cadre du programme de saison sèche 2023/2024.

Il a également été révélé que le gouvernement allait impliquer l’utilisation de la technologie numérique pour maintenir des données précises et améliorer l’efficacité du programme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *