Le ministère s’associe à la SFI pour les réformes et la fourniture de logements abordables

Le logement et le développement urbain au Nigéria

0 209

Le ministère du Logement et du Développement urbain et la Société financière internationale (SFI) ont convenu d’approfondir leur collaboration en vue d’une mise en œuvre réussie du plan d’action Renewed Hope pour le logement et le développement urbain au Nigeria.

Une délégation de la SFI, conduite par le directeur régional, Dr. Dahlia Khalifa – directeur régional pour l’Afrique centrale et l’Afrique de l’Ouest anglophone, a fait cette déclaration lors d’une visite de courtoisie au ministre à Abuja.

Le ministre du logement et du développement urbain, Ahmed Dangiwa, représenté par le ministre d’État, Alhaji Abdullahi Gwarzo, a souligné l’importance du travail de la SFI dans le financement des projets de développement en Afrique.

Il a noté que le Nigeria devait encore optimiser son partenariat avec la SFI, en particulier dans le domaine du logement et du développement urbain.

M. Dangiwa a déclaré : “Je suis conscient que le ministère a eu plusieurs interactions et engagements avec la SFI dans le passé. Cependant, il semble que nous n’ayons pas optimisé notre partenariat avec la SFI pour permettre aux promoteurs privés et au ministère de fournir à grande échelle des logements décents et abordables aux Nigérians. En examinant votre rapport annuel 2023, j’ai remarqué que la SFI a engagé plus de 128,3 milliards de dollars sous forme de prêts, de subventions, d’investissements et de garanties en faveur de pays partenaires et d’entreprises privées. En Afrique subsaharienne, le rapport indique que la SFI a engagé plus de 38,6 milliards de dollars. Ce qui reste flou pour moi, c’est le montant spécifique de cet investissement qui a été injecté au Nigeria, à la fois pour le pays et pour les entreprises privées”.

Il a indiqué que les priorités du nouveau gouvernement nécessitaient un partenariat renforcé et élargi avec la SFI.

“Nous sommes déterminés à concrétiser la vision audacieuse de l’Agenda de l’espoir renouvelé du président Bola Ahmed Tinubu en matière de logement et de développement urbain. En tant que moteurs de la vision de Son Excellence au sein du ministère, nous avons l’intention de mettre en œuvre un cadre global pour la réforme du secteur du logement et de l’urbanisme dans le pays”, a noté M. Dangiwa.

S’exprimant plus avant, le ministre a rappelé le plan d’action du ministère, qui comprend le renforcement de la capacité institutionnelle des agences sous sa supervision, notamment la Federal Mortgage Bank of Nigeria (FMBN) et la Federal Housing Authority (FHA), l’augmentation de l’offre de logements décents et abordables, la création d’un fonds national pour le logement social (NSHF) et la mise en œuvre de réformes foncières pour améliorer l’accès à la terre de manière facile et rentable.

D’autres mesures comprennent la création de centres de fabrication de matériaux de construction dans tout le pays, la mise en œuvre d’un programme national de rénovation urbaine et d’amélioration des bidonvilles, ainsi que le développement de nouvelles villes intégrées et inclusives à l’aide d’une stratégie axée sur la demande qui garantira l’acceptation rapide des unités construites.

Dangiwa a déclaré : “À l’issue de cette réunion, nous souhaiterions que la SFI et notre équipe élaborent un cadre d’action structuré qui permettrait au ministère et à la SFI de signer un accord de partenariat global sur le logement et le développement urbain couvrant tous les domaines d’intervention de la SFI en matière de logement et de développement urbain. Nous attendons de cet accord qu’il précise ce que la SFI peut faire pour nous aider à réaliser nos plans de logement et de développement urbain, ainsi que les responsabilités du ministère”.

 

Le directeur national principal de la SFI, Kalim Shah, a affirmé que “le logement est l’un des principaux domaines d’intervention de la SFI en Afrique, où elle s’occupe à la fois de l’offre et de la demande du secteur”. Il a déclaré que l’objectif de la visite était de comprendre ce que fait le ministère et de voir comment le groupe peut s’associer et soutenir ses efforts pour améliorer la fourniture de logements abordables aux Nigérians.

“Nous constatons que le nouveau gouvernement souhaite sincèrement fournir des logements abordables à la population, et nous sommes venus en tant que partenaires pour voir comment nous pouvons soutenir ce que vous faites. En tant qu’organe de la Banque mondiale, nous nous concentrons principalement sur les investissements du secteur privé. Nous cherchons donc des domaines dans lesquels nous pouvons travailler avec le ministère, conformément à votre vision d’un logement décent et abordable pour les Nigérians”, a-t-il déclaré.

Le ministre a réitéré l’engagement de son ministère à créer un environnement propice au développement du secteur privé.

“Le ministère, tout comme la SFI, considère le secteur privé comme un partenaire clé dans nos efforts pour améliorer l’accès des Nigérians à des logements abordables. Un élément clé de notre stratégie consiste à créer un environnement propice à l’augmentation des investissements du secteur privé dans le logement et le développement urbain. C’est pourquoi nous recherchons un partenariat avec la SFI qui permette à un plus grand nombre de nos promoteurs privés d’accéder au financement par le biais des mécanismes de la SFI. Pendant que nous travaillons à la conclusion d’un accord, nous proposons que nos équipes collaborent à l’élaboration des modalités d’un atelier parrainé par le ministère.

“Cet atelier facilitera une rencontre entre la SFI et nos promoteurs privés afin d’expliquer les procédures d’accès au financement pour mener à bien leurs projets. Dans cette nouvelle ère, nous voulons que davantage de promoteurs nigérians accèdent au financement en utilisant le mécanisme de la SFI”, a-t-il affirmé.

Dagiwa a en outre assuré la société de l’engagement du ministère en faveur de la transparence et de la responsabilité dans ses transactions.

Il a déclaré : ” Notre seul but est de réaliser l’objectif de M. le Président de fournir un logement décent et de qualité à tous les Nigérians, en particulier aux 80 % de la population qui se situent dans les segments moyen et bas. Nous visons à construire des communautés vivables et à tirer parti du secteur du logement pour sortir 100 millions de Nigérians de la pauvreté”.

S’exprimant également, Alexander Leigh, Senior Investment Officer, Public-Private Partnership de la SFI, a déclaré que la société chercherait à s’engager davantage avec le ministère dans le but d’identifier les besoins spécifiques de ce dernier afin de pouvoir fournir des solutions adaptées à ces besoins.

Il a ajouté que la SFI prend en compte des facteurs tels que l’accès à la terre et son administration, les coûts de construction, la situation des bénéficiaires pour occuper les maisons, et l’accessibilité financière dans ses relations avec les pays, exprimant son optimisme dans les efforts du ministère pour résoudre les problèmes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *