Le NYSC est invité à maintenir une image positive

Améliorer la perception publique du noble programme

0 221

La direction du National Youth Service Corps, NYSC, a été invitée à créer des relations plus solides avec les professionnels des médias, en particulier les coordinateurs d’État, afin de consolider l’image positive du programme.

Le président de l’Institut nigérian des relations publiques, le Dr Ike Neliaku, a fait cette déclaration lors de son intervention au cours de l’atelier médiatique organisé pour la direction du NYSC et les coordinateurs d’État à Abuja, la capitale du Nigéria.

Le Dr. Neliaku a déclaré que les réalisations louables du NYSC depuis sa création jusqu’à ce jour pouvaient être attribuées au partenariat solide avec les médias, et que celui-ci devait être consolidé afin d’améliorer la perception publique du noble programme.

S’exprimant sur le thème “Optimiser les relations avec les médias pour améliorer l’image de marque du système”, le Dr Neliaku a conseillé aux gestionnaires du NYSC de continuer à être objectifs dans l’exécution de leur mandat auprès de leurs différents publics et de toujours être proactifs dans les relations avec les médias.

Il a également encouragé la direction du NYSC à traiter les informations de manière professionnelle afin d’éviter toute publicité négative.

En déclarant l’atelier ouvert, le directeur général du National Youth Service Corps (NYSC), le général de brigade Yushau Ahmed, a déclaré que son administration s’engageait à maintenir de bonnes relations de travail avec les médias.

Il a déclaré que le NYSC tirerait parti de ses relations avec les médias et approfondirait également son partenariat avec les médias, car ils constituent une véritable plateforme pour la publicité des activités du programme.

Le directeur général, tout en félicitant la presse, lui a également conseillé de clarifier les questions avec le NYSC avant de se précipiter vers la presse afin de ne pas désinformer le public.

J’enjoins les coordinateurs d’État à prendre exemple sur nous, au siège de la direction nationale, en facilitant l’accès et l’interaction avec les correspondants des médias et les chefs de bureau dans leurs États respectifs. C’est le moyen le plus sûr d’étouffer dans l’œuf la mauvaise publicité occasionnée par des reportages déséquilibrés”, a-t-il déclaré.

Le directeur de la presse et des relations publiques, M. Eddy Megwa, membre de l’Institut, a déclaré dans son discours d’introduction que la formation répondait au souhait du directeur général de protéger l’image de marque du régime en s’engageant fermement auprès de la presse.

Il a conseillé aux coordinateurs nationaux de développer des liens plus étroits avec leurs responsables des relations publiques, y compris avec les organes de presse de leur pays, afin d’obtenir des résultats plus positifs en matière de relations avec les médias.

Les coordinateurs sont les principaux artisans de l’image du programme sur le terrain. Le directeur général attend avec impatience de recevoir des récits plus agréables des États sur les relations avec les responsables, d’une part, et les organisations médiatiques dans les États, d’autre part”, a déclaré M. Megwa.

L’atelier, qui avait pour thème “Tirer parti des organisations médiatiques pour renforcer les contributions du NYSC au développement national après le jubilé d’or”, a été organisé pour tracer une nouvelle voie vers des relations plus harmonieuses et plus amicales avec la presse, en utilisant une approche de relations publiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *