Sénégal: le leader de l’opposition emprisonné reprend sa grève de la faim

0 171

Des manifestants tiennent des drapeaux du Sénégal et un portrait de l’opposant et maire de Ziguinchor Ousmane Sonko alors qu’ils assistent à un rassemblement de l’opposition sénégalaise à Dakar.

Ousmane Sonko, qui est populaire parmi les jeunes chômeurs, affirme que les poursuites engagées contre lui sont motivées par des considérations politiques.
Le chef de l’opposition sénégalaise, Ousmane Sonko, affirme avoir repris sa grève de la faim.

Il a été incarcéré il y a plusieurs mois pour diverses accusations, notamment association criminelle avec une entreprise terroriste et atteinte à la sécurité de l’État.

Il affirme que ces accusations ont été lancées par le président Macky Sall et visent à l’empêcher de se présenter aux élections présidentielles de l’année prochaine.

En juillet, après des années d’incertitude quant à son avenir politique, M. Sall a déclaré qu’il ne briguerait pas un troisième mandat en 2024.

M. Sonko a déclaré que cette nouvelle action était une manifestation de solidarité avec d’autres militants qui avaient été injustement arrêtés pour avoir exprimé leurs opinions politiques.

Depuis 2021, le Sénégal a connu de nombreuses manifestations de soutien à M. Sonko, qui ont fait des dizaines de morts.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *