Les parents sont invités à superviser l’usage d’Internet par leurs enfants

Détails avec Cynthia Okere, Lagos

0 168

Les parents nigérians ont été invités à consacrer plus de temps à la surveillance des activités de leurs enfants, en particulier de leurs filles, sur Internet.

La directrice générale de Standard Educational Book House, Mme Oluwakemi Ayodele, l’a fait savoir à Lagos lors d’un sommet sur la petite fille organisé pour célébrer la Journée internationale de la petite fille 2023.

Mme Ayodele a exprimé son mécontentement quant au fait qu’Internet, qui était censé donner des conseils éducatifs aux enfants, est désormais utilisé pour faire circuler des images choquantes qui les induisent en erreur.

Elle a exhorté les parents, les enseignants et le gouvernement à rendre l’environnement plus propice aux filles et à les encourager à utiliser la technologie pour acquérir des compétences numériques.

“Les filles sont limitées, elles n’ont pas accès à l’éducation. De nombreux facteurs, dont la pauvreté, la dot, les mariages d’enfants et les grossesses précoces, les empêchent de réaliser leur potentiel, leurs rêves et leurs aspirations. Nous avons tous beaucoup à faire pour relever ces défis”, a déclaré Mme Ayodele.

Elle a également appelé les jeunes filles à tirer parti du pouvoir des médias sociaux pour s’équiper de manière positive, en les exhortant à ne pas céder à l’intimidation.

Mme Ayodele a déclaré : “Toutes nos filles doivent s’équiper. Elles doivent avoir les connaissances et l’exposition nécessaires pour gravir les échelons de la réussite. Les parents doivent s’assurer que leurs enfants utilisent l’internet de manière judicieuse et ciblée”.

L’une des oratrices invitées, Mme Adebimpe Alabi, a insisté sur la nécessité de rendre le cyberespace sûr pour les jeunes filles.

Mme Alabi a déclaré : “L’alphabétisation numérique est essentielle pour toutes les filles afin de combler le fossé qui existe entre les hommes et les femmes. Nous devons également prendre conscience qu’il existe des cybercrimes et des intimidations. Nous devons tous nous considérer comme des acteurs qui doivent s’attaquer aux problèmes de la cybercriminalité, car il y a des abuseurs en ligne. Nous devons être conscients de ce problème”.

Certaines filles ont également exprimé leur point de vue, appelant les femmes à soutenir leurs consœurs.

“Le fait d’être une jeune fille est une position de force, il faut donc nous accorder plus d’attention.

“Les filles devraient toujours se célébrer elles-mêmes, nous devons être solidaires en tant que genre féminin.

“Les femmes devraient toujours soutenir les femmes. Cela nous encouragera à en faire plus et à apporter notre contribution au développement de notre cher pays”, ont-elles déclaré.

La célébration de cette année a pour thème “Génération numérique : Notre génération”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *