Les observateurs internationaux félicitent le Liberia pour le déroulement pacifique des élections

0 121

Les observateurs internationaux ont félicité le Libéria pour le déroulement pacifique des élections présidentielles et législatives qui se sont tenues mardi.

Vingt candidats se sont affrontés dans la course à la présidence, dont le sortant George Weah et son principal rival, Joseph Boakai.

La Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest et l’Union africaine ont félicité le gouvernement et la commission électorale pour l’organisation du scrutin.

“Dans l’ensemble, la mission constate que les Libériens ont pu exercer librement leurs droits constitutionnels lors d’élections pacifiques”, a déclaré le chef de la mission d’observation de l’Union africaine, Phumzile Mlambo-Ngcuka.

“Par conséquent, nous implorons toutes les parties lésées d’utiliser les mécanismes existants de résolution des litiges électoraux pour répondre à leurs griefs, et de le faire dans les délais et conditions prévus, afin que le Libéria continue d’améliorer son processus électoral”, a-t-elle ajouté.

Les observateurs de l’Union européenne se sont également montrés satisfaits, avec quelques réserves.

Ils ont décrit une campagne largement pacifique et dynamique, au cours de laquelle les libertés fondamentales ont été largement respectées et où les médias ont pu travailler librement.

“La journée électorale s’est déroulée dans le calme et a été bien menée par la Commission électorale nationale et son personnel dans tout le pays”, a déclaré Andreas Schieder, observateur en chef de la mission d’observation de l’UE.

“Elle a montré l’engagement démocratique des Libériens et a été évaluée positivement par les observateurs de la mission d’observation électorale de l’UE. Cependant, la forte participation, la lourdeur des procédures et la mise en œuvre ont ralenti le déroulement du scrutin”.

La mission de l’UE a ajouté que la phase de dépouillement a été évaluée moins positivement en raison de l’omission ou de la mise en œuvre incorrecte de plusieurs étapes procédurales importantes destinées à garantir l’intégrité du dépouillement.

La commission électorale a commencé à communiquer les résultats préliminaires, le résultat final devant être annoncé dans les 15 jours suivant le scrutin.

Si aucun candidat n’obtient la majorité absolue, un second tour sera organisé début novembre.

Ce scrutin était le premier à avoir lieu au Libéria depuis que les Nations unies ont mis fin à leur mission de maintien de la paix dans ce pays en 2018.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *