Le ministre de l’information rend visite à la Voix du Nigeria, prône la réorientation des valeurs et le patriotisme

Détails avec Samuel Okocha, Abuja

0 190

Le ministre de l’Information et de l’Orientation nationale, Alhaji Mohammed Idris, a appelé les Nigérians à s’imprégner de la réorientation des valeurs et du patriotisme pour renforcer l’unité et le progrès positif du pays.

M. Idris a lancé cet appel lors d’une visite de travail au siège de la Voix du Nigeria (VON), mercredi à Abuja.

“J’ai toujours dit que des informations honnêtes et crédibles constituaient le fondement de toute société unie et pacifique”, a déclaré le ministre.

M. Idris a déclaré que ce n’était pas pour rien que le président Bola Tinubu avait rebaptisé le ministère de l’information et de l’orientation nationale. L’orientation nationale a donné au ministère un nouveau mandat.

“Le ministère a donc un nouveau mandat qui consiste à dire aux Nigérians que nous devons maintenant nous redresser et nous consacrer à une nation que nous désirons tous.

“Vous conviendrez avec moi que les valeurs et le patriotisme des Nigérians sont au plus bas.

“Le président est passionné par la redéfinition de l’image du Nigeria et cette redéfinition passe par une réorientation des valeurs. Le mandat consiste donc à veiller à la réorientation des valeurs.

“L’orientation nationale est au cœur du ministère et nous devons commencer par les plateformes relevant du ministère. Je pense également que notre diversité devrait être utilisée de manière positive pour le progrès et le développement”.

Il a fait remarquer que la nature complexe et diverse du Nigeria exigeait une diffusion transparente de l’information afin d’instaurer la confiance, le progrès et le développement.

“Au fil des ans, la confiance s’est progressivement érodée, en particulier à l’égard des dirigeants et des membres du gouvernement. Nous sommes arrivés à un point où les Nigérians ne croient plus ce que leurs dirigeants leur disent et le point de départ pour moi est donc de restaurer cette confiance, en particulier en termes de communication gouvernementale. Et cela n’est possible que si l’on est sincère, honnête, mais aussi patriote à l’égard de la cause du Nigeria”, a-t-il déclaré.

Au cours de cette visite, qui visait à renforcer les relations entre le ministère et l’organe de presse, le ministre s’est entretenu avec les membres du personnel et de la direction et leur a exprimé sa gratitude pour leur travail acharné et leur dévouement à leur métier.

Le directeur général de Voice of Nigeria, Osita Okechukwu, a reçu le ministre et a remercié le président Bola Ahmed Tinubu d’avoir fait le bon choix en nommant le ministre à la tête du ministère de l’information et de l’orientation nationale du Nigeria.

“Pour nous, il est une cheville carrée dans un trou carré”, a déclaré le DG, notant que la loi sur la voix du Nigeria est déjà liée au mandat du ministre dans la promotion de la transparence et de la responsabilité dans la communication gouvernementale.

M. Okechukwu a déclaré qu’à l’ère des médias sociaux, la plupart de nos réactions sont basées sur des recoupements. Lorsqu’ils lisent tout ce qui se dit sur le Nigéria, ils se réfèrent à nous pour savoir exactement ce qui se passe dans le pays. Et la plupart du temps, ils seront surpris de constater qu’il se passe de bonnes choses dans le pays. Telle est notre mission : promouvoir et faire connaître le Nigeria et l’Afrique en général.

Le directeur général a déclaré que VON travaillait à la modernisation de sa plateforme dans le cadre de son mandat qui consiste à fournir des vérités crédibles aux Nigérians et au monde entier.

M. Okechukwu a déclaré que Voice of Nigeria misait sur la radio visuelle pour atteindre un plus grand nombre d’auditeurs dans le monde, afin de compléter la portée de la plateforme traditionnelle de radio à ondes courtes, qui a fait ses preuves depuis longtemps.

Il a déclaré : “Nous vous rencontrerons bientôt, Monsieur le Ministre, avec les détails, car nous essayons toujours de trouver le meilleur que nous puissions acheter sur le marché”.

“Nous avons démarré il y a 62 ans en tant que radio externe de la NBC, mais nous nous sommes transformés en une autre nomenclature. Nous avons 17 bureaux dans 17 états, mais nous avons été confrontés à des exigences de financement nécessaires pour stimuler les opérations, y compris des émetteurs vieillissants qui nécessitent une attention particulière à Lagos et Abuja”, a déclaré M. Okechuwku, soulignant que VON aurait besoin du soutien du ministre pour trouver des émetteurs à faible consommation d’énergie afin de stimuler son service.

Le ministre a promis de se pencher sur ces demandes, en précisant qu’il faudrait également se concentrer sur une gestion efficace des fonds alloués, sur l’obligation de rendre compte et sur le changement d’attitude.

Il a déclaré : “La modernisation est là, le financement est là, mais l’attitude est aussi là.

“Alors que nous nous efforçons d’obtenir davantage de fonds, que nous nous efforçons d’améliorer les actifs technologiques, l’attitude doit également changer. Ce n’est qu’en agissant ainsi que nous aurons un meilleur pays grâce aux contributions que vos plateformes apporteront”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *