Le tribunal condamne le policier Vandi à la mort par pendaison

0 87

La Haute Cour de l’État de Lagos a condamné le policier ASP Drambi Vandi à la peine de mort par pendaison pour avoir abattu une avocate de Lagos, Mme Bolanle Raheem, le jour de Noël.

Dans son jugement, la juge Ibironke Harrison a déclaré que l’ASP Vandi était coupable de meurtre en déclarant : “Vous serez pendu par le cou jusqu’à ce que vous soyez mort. Que Dieu ait pitié de votre âme”.

Vandi avait abattu Mme Raheem en présence de son mari alors qu’elle rentrait de l’église le jour de Noël de l’année dernière, à un poste de contrôle de la police à Lagos.

Le policier est rattaché à la division de police d’Ajiwe, dans la région d’Ajah, dans l’État de Lagos.

Dans son jugement, le juge Harrison a estimé que seul le condamné avait eu l’occasion de commettre le crime, même si aucun témoin oculaire ne l’avait vu tirer.

La Cour a également estimé que les preuves apportées par les 11 témoins de l’accusation étaient suffisamment crédibles et convaincantes pour condamner l’officier de police suspendu.

Le gouvernement de l’État de Lagos avait traduit M. Vandi devant la Cour pour avoir prétendument abattu l’avocate enceinte de 41 ans au poste de contrôle du pont inférieur d’Ajah, le 25 décembre 2022.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *