Grève des fonctionnaires: la Chambre basse ajourne l’enquête sur le racket sur l’emploi

Propos de Gloria Essien depuis Abuja

0 291

Le comité ad hoc chargé d’enquêter sur le racket des emplois dans les ministères, départements et agences (MDA) a ajourné la séance ce jeudi 7 septembre 2023 en raison de la grève prévue par le syndicat qui doit avoir lieu le mardi 5 et le mercredi 6 septembre 2023.

Le président du comité ad hoc, l’honorable Yusuf Adamu Gagdi (APC-Plateau), a expliqué que l’audience a été reportée pour permettre à tous les ministres, départements et agences (MDA) invités de faire leurs présentations.

La commission ad hoc a été chargée d’enquêter sur les allégations de mauvaise gestion du recrutement du personnel, de racket à l’emploi et de mauvaise gestion du système intégré d’information sur les salaires et le personnel (IPPIS).

Rappelons que lors de l’audience de vendredi dernier, le comité ad hoc s’est engagé à résister à toute tentative visant à le distraire de l’exécution de son mandat.

Tout en déplorant le niveau d’impunité perpétué par certains fonctionnaires impliqués dans le racket présumé, l’honorable Gagdi a assuré les Nigérians de la détermination de la 10ème Assemblée à mettre fin à cette pratique à l’avenir.

M. Gagdi, qui a noté que le comité ad hoc ferait une recommandation de grande portée dans son rapport, s’est engagé à ce que la question des dérogations accordées sans discernement aux MDA soit abolie sur-le-champ.

Parmi les fonctionnaires invités jusqu’à présent par le comité ad hoc, on peut citer: les présidents, les secrétaires, les commissaires, les membres du conseil d’administration, etc : Les présidents, les secrétaires, les commissaires ainsi que les fonctionnaires de la Commission fédérale des caractères (FCC), le comptable général de la Fédération (AGF) et le chef du service de la Fédération (HoS).

La liste des autres membres comprend: Les fonctionnaires des organismes parapublics fédéraux, des établissements d’enseignement supérieur, du système intégré de paie et d’information sur le personnel (IPPIS) et les greffiers des écoles polytechniques fédérales, entre autres.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *