Selon la NAICOM, 97% des Nigérians ne sont pas assurés

0 221

La Commission nationale des assurances (NAICOM) a révélé que seuls trois pour cent des Nigérians sont assurés et que 97 % de la population actuelle du Nigéria, estimée à 200 millions de personnes, ne le sont pas car ils sont indécis ou n’ont pas été correctement sensibilisés aux avantages qu’ils peuvent en retirer.

Usman Jankara, a fait cette déclaration dans un discours qu’il a prononcé lors du séminaire des journalistes qui s’est tenu récemment à Uyo, dans l’État d’Akwa Ibom, sous le thème: “Le secteur de l’assurance et l’économie nigériane : Impact, défis et nouvelles frontières”.

Selon lui, le nombre d’assurés n’est que de trois millions.

“De 2015 à aujourd’hui, lorsque vous regardez le revenu brut des primes de l’industrie, nous étions à N282 milliards en 2015, et aujourd’hui il est de N736 milliards, ce qui représente une croissance moyenne de 15 pour cent”, a-t-il déclaré.

Jankara a également souligné que “cela ne veut pas dire que le secteur n’aurait pas pu faire mieux, mais que les choses ne sont pas aussi mauvaises qu’elles le sont aujourd’hui”.

La Commission nationale des assurances (NAICOM) a noté qu’aucune économie n’a connu une croissance de 15 % sur une période de 10 ans. ”Aucun des sous-secteurs n’a fait cela”.

“En 2015, les actifs sont passés de 917 milliards de nairas à 2,32 billions de nairas en 2022, soit une croissance exceptionnelle d’environ 60 %. Notre taux de pénétration de l’assurance, c’est-à-dire l’assurance par rapport au produit intérieur brut (PIB), est de 0,4 % et la densité de l’assurance, c’est-à-dire le nombre de Nigérians assurés, est de 1,5 %.”

M. Jankara a affirmé que l’assurance-vie est passée de 86 milliards de nairas en 2015 à 309,1 milliards de nairas en 2022.

“De même, l’assurance non-vie est passée de 198,3 milliards de nairas en 2015 à 417,3 milliards de nairas en 2022”, a-t-il ajouté.

Plus tôt, dans ses remarques de bienvenue à l’événement, le directeur général de la NAICOM, M. Sunday Thomas, a évoqué que des efforts étaient en cours pour approfondir la sensibilisation à l’assurance afin d’atteindre une plus grande pénétration.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *