État de Kwara: formation des agriculteurs à la production de manioc

Le point avec Tunde Akanbi, Ilorin

0 277

Pas moins de 50 agriculteurs et agents de vulgarisation ont été formés et responsabilisés dans l’État de Kwara, au Nord-centre du Nigéria, sur les pratiques résilientes en matière de production de manioc, en vue de stimuler la production alimentaire dans le pays.

La formation a été sponsorisée par le ministère fédéral de l’agriculture et de la sécurité alimentaire en partenariat avec le gouvernement de l’État de Kwara, et s’est déroulée au bureau du projet de développement agricole de l’État de Kwara, ADP, à Ilorin.

L’atelier de renforcement des capacités était intitulé “Autonomisation d’urgence et démonstration de pratiques résistantes au changement climatique dans la production de manioc et autonomisation des agriculteurs et des agents de vulgarisation dans les régions du Nord-ouest, du Nord-est et du Nord-centre”.

S’exprimant lors de la session de formation, le coordinateur du bureau local de l’État de Kwara du ministère fédéral de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, Dr. Aliyu Issa Kabir, a révélé qu’une partie du mandat du ministère consiste à assurer un développement solide de l’agriculture par le biais de diverses initiatives de formation et d’autonomisation des jeunes et des femmes dans le secteur à travers le pays.

Selon lui, l’atelier fait partie d’une série de formations prévues pour l’année, soulignant que le ministère a organisé plus tôt cette année des formations sur la production de soja et d’igname.

Autonomisation

Les difficultés actuelles du pays, a noté M. Kabir, ont rendu nécessaire l’autonomisation des jeunes afin d’améliorer le rendement des agriculteurs existants et d’encourager davantage de personnes à se lancer dans l’agriculture en tant qu’activité commerciale.

Dr Kabir a également indiqué que les bénéficiaires recevraient une aide en nature et en partie en espèces, afin de les stimuler et d’encourager d’autres personnes à voir le potentiel de l’agriculture, seul secteur capable d’employer un grand nombre de citoyens du pays.

Dans ses brèves remarques, le directeur des services agricoles du ministère de l’agriculture et du développement rural dans l’État de Kwara, Mallam Alhassan Kabir Mohammed, a assuré les agriculteurs que l’administration actuelle, sous la direction de Mallam AbdulRahman AbdulRazaq, continuerait à accorder la priorité aux projets et programmes axés sur les personnes, en particulier pour les agriculteurs et les personnes défavorisées parmi les résidents de l’État.

Il a exhorté les participants à ne pas vendre les articles afin d’aider le gouvernement de l’État à atteindre son objectif de sécurité alimentaire dans le pays.

Les agriculteurs bénéficiaires et les représentants du gouvernement sur une photo de groupe lors de la session de formation à Ilorin.

Dans son intervention, le président de l’Association des producteurs de manioc du Nigéria, Engr. Gabriel Fasanu, a apprécié les efforts des organisateurs du programme, ajoutant que la formation a élargi les connaissances des membres de l’association pour leur permettre de réaliser des percées dans leurs entreprises.

M. Fasanu a toutefois appelé le gouvernement à tous les niveaux à dégager davantage de terres pour les activités agricoles et à assurer un financement adéquat du secteur, qu’il a décrit comme étant le catalyseur de l’industrialisation dans tous les pays.

Dans son allocution de bienvenue, le directeur général de l’ADP à Kwara, Dr Khadijat Ahmed, a évoqué que les participants avaient été soigneusement sélectionnés pour s’assurer que seuls les vrais agriculteurs bénéficient du programme d’autonomisation.

Dr Ahmed a toutefois profité de l’occasion pour informer les agriculteurs que les agents de vulgarisation contrôleraient la manière dont ils gèrent ces produits dans leur exploitation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *