L’État de Kaduna s’engage à consacrer 15 % de son budget aux soins de santé

Narration de Asma'u Halilu depuis Kaduna

0 168

Le gouverneur de l’État de Kaduna, Uba Sani, a réitéré l’engagement de son administration à améliorer la qualité des soins de santé dans les centres de soins de santé primaires améliorés à travers l’État de Kaduna.

Le gouverneur Sani a révélé ces interventions en accueillant une délégation du sultan de Sokoto, Alhaji Muhammad Sa’ad Abubakar III, représentée par l’émir d’Argungu, l’Agence nationale de développement des soins de santé primaires (NPHCDA), l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’UNICEF et d’autres parties prenantes clés au palais du gouvernement, à Kaduna.

Il a également assuré que d’autres centres allaient être modernisés afin d’en améliorer l’accessibilité, de réduire le temps de trajet jusqu’aux installations et de diminuer la surpopulation dans les centres densément peuplés.

M. Sani a assuré que quinze pour cent supplémentaires du budget annuel de l’État seraient alloués à la fourniture de services de santé à la population dans l’État de Kaduna.

Il a indiqué que certaines statistiques sanitaires nécessitaient des interventions urgentes, notamment les taux de mortalité néonatale et l’apparition de maladies telles que la diphtérie, la rougeole et la polio.

“Le gouvernement contrôlera et préviendra ces virus en améliorant les indices de santé dans l’État et en renforçant les centres de soins de santé primaires.

”En outre, le projet contributif d’assurance maladie dans l’État de Kaduna s’est lancé dans une campagne d’inscription massive pour permettre à un plus grand nombre de résidents d’accéder aux services de santé à des tarifs subventionnés.”

Dans sa réponse, Dr Faisal Shuaib, directeur exécutif de la NPHCDA, a félicité le gouverneur pour ses politiques inclusives ciblant les groupes les plus vulnérables et veillant à ce qu’ils soient couverts par les soins de santé primaires.

Il a ajouté que le NPHCDA, en tant qu’agence, collabore également avec les institutions traditionnelles pour garantir une couverture sanitaire universelle.

Pour sa part, le sultan de Sokoto, Alhaji Muhammad Sa’ad Abubakar III, représenté par l’émir d’Argungu, a informé le gouvernement de l’État des résolutions des chefs traditionnels du Nord concernant la lutte contre la polio, ajoutant qu’il avait été décidé que l’accent devait être mis sur la mobilisation et la responsabilisation dans la lutte contre le virus.

Walter Kazadi Mulombo, représentant de l’OMS dans le pays, a félicité le gouvernement d’avoir utilisé des drones pour livrer des médicaments dans les zones reculées de l’État.

La délégation était à Kaduna dans le cadre d’une visite de sensibilisation pour discuter de questions critiques concernant la santé publique et les soins de santé primaires dans l’État de Kaduna.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *