Mondial-2023 de football: les Suédoises triomphent du Japon et filent en demi-finales

0 351

La Suède a triomphé du Japon (2-1) vendredi à Auckland en quart de finale du mondial féminin de football. Les Suédoises affronteront l’Espagne en demi-finales le 15 août.

Les Suédoises continuent leur avancée. Après avoir sorti les États-Unis en huitièmes de finale, la Suède (3nation au classement FIFA) a triomphé du Japon (11e) vendredi 11 août en quart de finale du Mondial féminin de football (2-1) à Eden Park, à Auckland.

Durant le premier quart d’heure, les deux équipes mettent leur jeu en place : conservation de balle, tentatives de débordement sur les côtés, tentatives de percées, maîtrise technique… Mais pas d’occasion franche des deux côtés, malgré un pressing effectué. La raison: un solide bloc défensif des deux côtés.

Il faut attendre la 25e minute pour voir la première véritable occasion du match. Elle est pour la Suède. Stina Blackstenius profite d’une confusion dans la défense japonaise après un long ballon adressé depuis le camp suédois pour tenter d’ouvrir le score. L’attaquante suédoise prend le dessus mais voit sa tentative passer à côté des buts d’Ayaka Yamashita.

La situation se débloque à la 32e minute. Un coup de pied arrêté pour la Suède provoque un cafouillage dans la défense japonaise. Ce cafouillage profite à Amanda Ilestedt, qui ouvre le score: 1-0 pour la Suède. La défenseure de l’équipe suédoise inscrit son quatrième but dans le tournoi.

Dix minutes plus tard, les Suédoises sont proches de doubler la mise – à la 42e minute après une frappe en demi-volée de Kosovare Asllani qui vient conclure une belle séquence collective. Mais Ayaka Yamashita dévie le ballon, aidée de son poteau. Le score n’évolue pas jusqu’à la mi-temps.

Pression japonaise

Les Suédoises repartent à l’attaque dès le début de la deuxième période (47e). Ayaka Yamashita effectue un arrêt de grande classe après une frappe puissante de Johanna Kaneyrid. Dans les secondes qui suivent, l’arbitre fait appel à l’assistance vidéo et siffle un penalty pour les Suédoises après une faute de main de Fuka Nagano dans la surface japonaise. Filippa Angeldal le transforme (51e). 2-0 pour la Suède.

Les Japonaises tentent de revenir au score et mettent la pression sur la Suède dans les minutes qui suivent, à l’image de Aoba Fujino (71e) qui effectue une frappe croisée dans la surface suédoise mais repoussée par Zecira Musovic, héroïne de son équipe face aux États-Unis.

Cette pression finit par porter ses fruits. À la 75e minute, lorsque l’arbitre accord un penalty au Japon après une faute sur Riko Ueki. Cette dernière s’élance, et voit sa frappe, puissante, s’écraser sur la barre transversale et rebondit. Le ballon ne pas franchit la ligne. Toujours 2 buts à 0 pour les joueuses de Peter Gerhardsson.

Les Japonaises continuent de mettre la pression, à la 86e minute, un coup franc direct tiré par Aoba Fujino termine sur la barre transversale et rebondit sur Zecira Musovic puis sur le poteau sans que ballon ne franchisse la ligne. Les joueuses de Futoshi Ikeda finissent par réduire le score dans les secondes qui suivent grâce à Honoka Hayashi, qui profite d’un ballon mal écarté par la défense suédoise (87e). Une réduction du score qui relance ce quart de finale.

Les Japonaises poussent pour arracher les prolongations, après avoir été dominées pendant une grande partie de la rencontre. Mais le score ne bougera plus. Les Suédoises l’emportent.

Comme en 2019, la Suède retrouve les demi-finales. Elle y retrouvera l’Espagne, mardi 15 août. La Roja s’est imposée, un peu plus tôt, contre les Pays-Bas sur le score de 2 buts à 1.

 

Avec France 24

Leave A Reply

Your email address will not be published.