Le dirigeant nigérian compatit avec le pouvoir judiciaire suite au décès de deux juges

Détails avec Timothy Choji, Cotonou

0 176

Le président Bola Tinubu a adressé ses sincères condoléances à la branche judiciaire du gouvernement à la suite du décès des juges Chima Nweze et Peter Mallong, deux membres éminents de la magistrature.

Dans un message, le président Tinubu a déclaré que la mort du juge Nweze de la Cour suprême et celle du juge Mallong de la Haute Cour fédérale presque en même temps, à une période où le système judiciaire avait besoin de membres plus compétents, plus érudits et plus érudits, est douloureuse.

Le juge de la Cour suprême, décédé à l’âge de 64 ans, avait été nommé à la Cour suprême en 2014 par l’ancien président Goodluck Jonathan.

Le président a également exprimé ses condoléances au président de la Cour suprême du Nigeria, le juge Olukayode Ariowoola, et au président de la Haute Cour fédérale, le juge Husseini Baba-Yusuf, pour le décès de leurs collègues.

“Je présente mes condoléances aux familles de nos deux éminents juristes disparus, le juge de la Cour suprême Chima Centus Nweze et le juge de la Haute Cour fédérale Peter Mallong.

“Je suis attristé par ces deux décès malheureux survenus en même temps. Ces transitions ont affaibli notre système judiciaire, privant ce bras important du gouvernement de juges compétents, érudits et érudits à un moment où nous avons besoin de plus d’hommes et de femmes honorables et compétents à la tête des tribunaux”, a déclaré le président de la Commission européenne.

“J’adresse également mes condoléances au président de la Cour suprême du Nigeria et au président de la Haute Cour fédérale pour leurs collègues décédés. Que Dieu accorde aux familles des défunts le réconfort et la force de supporter la perte irremplaçable de leurs proches. Que leurs collègues du temple de la justice trouvent la force et la grâce”, a-t-il déclaré.

Leave A Reply

Your email address will not be published.