État d’Ebonyi: la femme du gouverneur milite pour les droits des femmes et des enfants

Détails avec Moses Nwite, Abakaliki

0 185

L’épouse du gouverneur de l’État d’Ebonyi, Mme Mary-Maudline Nwifuru, en collaboration avec le ministère des affaires féminines et du développement social de l’État, s’est lancée dans un programme de sensibilisation de la communauté aux droits des enfants et des femmes.

Le programme de sensibilisation vise à mettre fin à la violence fondée sur le sexe et à toutes les formes de maltraitance des enfants.

Mme Nwifuru a déclaré que “tout le monde doit dire non à la maltraitance des enfants dans l’État d’Ebonyi”.

L’épouse du gouverneur travaille également avec toutes les agences de sécurité et d’autres organisations non gouvernementales chargées de la lutte contre la violence à l’égard des femmes pour atteindre cet objectif.

“Je vais ordonner à la police et aux autres agences de sécurité des zones frontalières et des parcs à voitures d’arrêter tout enfant mineur qui voyage en dehors de l’État.

“Je veux profiter de cette occasion pour supplier tous les trafiquants d’enfants de fuir l’État ou de s’exposer à la colère de la loi”, a-t-elle déclaré.

L’épouse du gouverneur a exhorté tous les chefs traditionnels, les présidents des gouvernements locaux et les parties prenantes à se joindre à cette lutte contre toutes les activités inhumaines.

“Nous devrions cesser de confier nos enfants mineurs à des femmes de ménage. D’autre part, lorsque vous en avez assez d’une femme de ménage avec laquelle vous vivez, renvoyez-la au lieu de la maltraiter, car je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour fair

Le président de l’événement, M. Uchenna Igwe, qui est le commissaire chargé des gouvernements locaux et des questions relatives aux chefferies, a indiqué que tout le monde devait venir rejoindre le bureau de Son Excellence et le ministère des affaires féminines et du développement social de l’État, car “les effets de la violence peuvent persister chez les femmes et les enfants pendant toute leur vie et des études ont montré que les enfants qui ont été témoins ou victimes de violences sont plus susceptibles de devenir eux-mêmes des agresseurs”.

L’honorable commissaire aux affaires féminines et au développement social, Barrister Felicia Nwankpuma, a également déclaré que son ministère ferait tout ce qui est en son pouvoir pour soutenir l’épouse du gouverneur afin de mettre fin à la menace dans l’État.

Elle a déclaré que le gouverneur de l’État, M. Francis Nwifuru, nous a fait savoir que le bien-être des femmes et des enfants était l’une des principales priorités de son administration, d’où ce programme de sensibilisation.

Le gouvernement de l’État d’Ebonyi exhorte les personnes impliquées dans des actes de violence à caractère sexiste à éviter de tels actes sous peine de se voir infliger le poids de la loi.

Par ailleurs, l’épouse du président de la Chambre d’assemblée de l’État d’Ebonyi, M. Florence Odunwa, a encouragé tous les parents à ne plus confier leurs enfants mineurs à des domestiques.

En conséquence, l’épouse du vice-président de la Chambre, Mme Kelechi Onah, a déclaré que le programme contribuerait grandement à mettre fin à la violence fondée sur le genre dans l’État.

Leave A Reply

Your email address will not be published.