Vers la création d’une université à Okunland dans l’Etat de Kogi

Précisions de Oluwakemi Jonah depuis Lokoja, État de Kogi.

0 302

Le projet de loi portant sur la création de l’Université d’Etat de Kogi à Kabba a été adopté en deuxième lecture lors de la première séance de la 8ème assemblée nouvellement inaugurée.

A l’ouverture du parlement le mardi 20, le président Aliyu Umar Yusuf a remercié Dieu, le gouverneur de l’État de Kogi et tous les membres du parlement pour avoir servi l’Etat et il a exprimé son engagement à se mettre en marche, c’est pourquoi les débats ont commencé sans trop de cérémonie.

Il a réitéré que le gouverneur s’est engagé à garantir que chaque indigène ait accès à une éducation solide et, selon lui, la création de l’université à Okunland fournira des universités dans les trois districts sénatoriaux de l’État, ce qui entraînera un développement rapide.

Les législateurs ont tout de suite examiné attentivement le projet de loi avant de l’adopter en deuxième lecture.

Dailleurs, un projet de loi abrogeant et promulguant à nouveau un projet de loi sur l’interdiction des enlèvements et autres délits connexes a été également adopté en deuxième lecture.

Il s’agit de freiner la vague des enlèvements et d’adopter de nouvelles façons de lutter contre la menace dans l’État.

Les législateurs se sont relayés pour exprimer leurs réflexions sur la question, y compris la membre représentante Kaba Omotayo Adeleye, elle a dénoncé l’attitude diabolique des ravisseurs qui agressent leurs captifs, affirmant que l’enlèvement a de graves conséquences, elle a révélé: ”Les gens qui ont un état de santé terrible lorsqu’ils sont kidnappés et sont sans leurs médicaments entraînera la plupart du temps une mort prématurée.”

De plus, le candidat envoyé par le gouverneur pour remplacer le commissaire à l’agriculture récemment
limogé sera présélectionné lors de la prochaine séance.

Leave A Reply

Your email address will not be published.