La journée de la démocratie nigériane dans une ambiance conviviale et chaleureuse

Détails avec Timothy Choji, Abuja

0 235

La Journée de la démocratie est une journée spéciale réservée par le gouvernement nigérian à la mémoire du vainqueur acclamé de l’élection présidentielle de 1993, qui a malheureusement été annulée par le gouvernement militaire de l’époque.

Cependant, le gouvernement a décidé que la célébration de cette année serait discrète.

La brigade des gardes de l’armée nigériane a toutefois organisé un défilé en l’honneur du commandant en chef des forces armées de la République fédérale du Nigeria.

L’événement coloré a débuté à 09h00 GMT sur le parvis du bureau du Président, dans la Villa présidentielle, à Abuja.

Peu après l’arrivée, l’hymne national a été entonné, suivi de l’inspection d’une garde d’honneur montée pour le citoyen numéro un.

L’escouade de sabre de la brigade des gardes est ensuite entrée en scène pour une performance unique, suivie d’un spectacle culturel.

Les officiers et les hommes qui défilaient ont donné trois acclamations chaleureuses à leur commandant en chef, témoignant ainsi de leur loyauté.

Le vice-président Kashim Shettima, le président du Sénat, Ahmed Lawan, le président de la Chambre des représentants, Femi Gbajabiamila, et le secrétaire du gouvernement de la Fédération, George Akume, entre autres, étaient présents.

Le chef d’état-major de la défense, le général Lucky Irabor, les chefs de service et l’inspecteur général de la police ont également participé à la cérémonie.

L’ancien vice-président du vainqueur de l’élection présidentielle du 12 juin 1993, Babagana Kingkibe, est l’une des personnalités présentes à l’événement marquant l’importance de l’élection présidentielle du 12 juin 1993.

Leave A Reply

Your email address will not be published.