Manchester City sur le toit de l’Europe après sa victoire en finale de la Ligue des champions

0 266

Manchester City a remporté, samedi, la finale de Ligue des champions en triomphant de l’Inter Milan (1-0). Les Cityzens soulèvent la Coupe aux grandes oreilles pour la première fois de leur histoire.

Ils l’ont fait. Les joueurs de Manchester City ont remporté, samedi 10 juin, la finale de la Ligue des champions face à l’Inter Milan (1-0) au stade olympique Atatürk, à Istanbul.

Il s’agit de la première Ligue des champions remportée par le club anglais, qui s’offre ainsi un “triplé” cette saison, lui qui a déjà gagné la FA Cup (contre Manchester United) et le championnat d’Angleterre.

Contrairement à la demi-finale retour contre le Real Madrid – qui avait vu Manchester City dominer largement le tenant du titre –, les Cityzens, donnés favoris pour cette finale, ont souffert pour s’imposer face aux Nerazzurri.

Une première mi-temps pauvre en occasions

Dans les dix premières minutes, City tente de trouver le chemin des filets par le biais de Bernardo Silva – double buteur lors de la demi-finale retour contre le Real Madrid –, sans succès.

Par la suite, les occasions se font plus rares. De son côté, l’Inter essaye de faire bloc devant les Cityzens et de se procurer quelques occasions dans le camp de City.

Il faut attendre la 27e minute pour voir la première grosse occasion de la rencontre. Servi dans l’axe par Kevin de Bruyne, Erling Haaland entre dans la surface de réparation des Nerazzurri et tente sa chance du pied gauche. Mais sa frappe est stoppée par le gardien de l’Inter Milan, André Onana.

Cette première période aura notamment vu Kevin de Bruyne, l’un des chefs d’orchestre de cette équipe de Manchester City, sortir sur blessure à la 35e minute de jeu. L’international belge doit alors céder sa place à Phil Foden.

La première période se termine sur un score nul.

Rodri, sauveur des Cityzens

Durant la seconde période, la température monte d’un cran. La première grosse occasion est pour Lautaro Martinez (59e). L’attaquant argentin de l’Inter voit néanmoins sa tentative déviée par Ederson, le gardien de City.

Il faut attendre la 68e minute pour que le match se débloque. Après une passe de Manuel Akanji pour Bernardo Silva dans la surface de l’Inter, le Portugais centre en retrait. Rodri arrive, lancé, et ouvre le score d’un plat du pied droit au niveau du point de penalty : 1-0 pour les Cityzens.

Ce but ne décourage pas les Nerazzurri, qui se procurent une énorme occasion à la 70e minute par une tête lobée de Federico Dimarco sur la barre transversale. Le ballon revenant sur lui, Federico Dimarco tente une nouvelle fois de marquer de la tête, mais c’est repoussé par le pied de Romelu Lukaku. Ce dernier se procure, à son tour, une occasion à la 73e minute.

L’Inter continue de pousser, à l’image, une nouvelle fois, de Romelu Lukaku. L’international belge se procure une énorme occasion à la 89e minute, passant tout près de permettre à son équipe de revenir au score dans les derniers instants du match. Mais sa tentative de la tête est repoussée par Ederson sur sa ligne. Le gardien brésilien de Manchester City effectue un nouvel arrêt décisif quelques instants plus tard.

L’Inter ne parviendra finalement pas à revenir au score. Manchester City remporte la finale de la Ligue des champions, et succède au Real Madrid.

 

Avec France 24

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *