La police russe arrête plus de 100 partisans de Navalny

0 104

La police russe a arrêté plus de 100 personnes qui étaient descendues dans la rue pour célébrer le 47e anniversaire d’Alexeï Navalny, le leader de l’opposition le plus en vue de Russie, a déclaré un groupe de surveillance des manifestations.

OVD-Info a déclaré dans un communiqué que 109 personnes avaient été arrêtées dans 23 villes à 22h42, heure de Moscou (1942 GMT), dimanche.

Les autorités ont fortement réprimé les signes de dissidence depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février 2022 et, dans la plupart des villes, seule une poignée de personnes ont été détenues.

M. Navalny purge des peines combinées de 11 ans et demi pour fraude et outrage au tribunal, des accusations qui, selon lui, ont été forgées de toutes pièces pour le réduire au silence.

Des images en provenance de Moscou et de Saint-Pétersbourg, les deux plus grandes villes de Russie, ont montré des arrestations de manifestants par la police.

On a pu voir un homme brandir brièvement une pancarte avant que la police moscovite ne l’expulse, penché en avant, en gémissant de douleur.

Un autre homme, qui brandissait une pancarte en anglais sur laquelle on pouvait lire “Free Navalny”, a également été arrêté à Moscou.

À Saint-Pétersbourg, une femme accompagnée d’un enfant a déclaré aux journalistes : “Je suis contre la guerre, c’est pourquoi ils m’ont arrêtée avec mon enfant mineur”.

Alexeï Navalny, qui s’est fait connaître en dénonçant l’élite du président Vladimir Poutine et en dénonçant une vaste corruption, a déclaré en avril qu’une affaire de terrorisme “absurde” avait été ouverte contre lui et qu’il risquait d’être condamné à 30 ans de prison supplémentaires.

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.