Le service des douanes nigérian et la Banque mondiale entendent renforcer le commerce et la migration

0 261

Le Service des douanes du Nigeria et la Banque mondiale, dans le cadre du “Programme d’accélération des réformes pour la mobilisation des revenus”, ont introduit des modalités pour la migration du régime Fast Track vers Fast Track 2.0.

Ceci dans le but d’améliorer la conformité des échanges commerciaux.

Dans un communiqué, le responsable national des relations publiques du service, Abdullahi Maiwada, a déclaré que la plateforme facilite également le commerce en admettant les commerçants sur la base de leur respect des réglementations et de leur contribution au commerce au Nigeria.

Il a déclaré : “En introduisant Fast Track 2.0, le Service des douanes du Nigeria vise à rationaliser les processus commerciaux, à promouvoir la conformité et à créer un environnement plus efficace et plus gratifiant pour les négociants”.

Maiwada a déclaré qu’une fois pleinement opérationnel, FT 2.0 encouragerait les commerçants à se conformer aux règlements et règles douaniers.

“L’un des principaux avantages est la possibilité de réduire considérablement les coûts liés à la manutention des marchandises et aux surestaries dans les ports.

“Les opérateurs qui souhaitent bénéficier de cette facilité peuvent obtenir plus d’informations et poser leur candidature sur le site web. Il est conseillé aux opérateurs qui utilisent actuellement l’ancien système Fast Track de s’inscrire au nouveau Fast Track 2.0 (FT 2.0)”, a-t-il déclaré.

Leave A Reply

Your email address will not be published.