Le Nigeria s’apprête à évacuer un deuxième groupe de ses ressortissants du Soudan

Détails avec Rahila Lassa, Abuja

0 206

Tout est prêt pour l’évacuation du deuxième groupe de Nigérians du Soudan.

Les ministres des affaires étrangères et des affaires humanitaires, de la gestion des catastrophes et du développement social l’ont annoncé lors de la coprésidence de la salle de crise à Abuja, au Nigeria.

Le déplacement du deuxième lot de 29 bus commencera le samedi 29 avril 2023. Il est donc conseillé aux personnes évacuées de se rendre aux endroits désignés avec un seul bagage.

Selon les ministres, contrairement aux insinuations sur les médias sociaux, le personnel de l’ambassade est sur place à Khartoum pour coordonner l’exercice d’évacuation jusqu’à la fin.

Ils ont donc conseillé aux étudiants et aux autres Nigérians qui attendent d’être évacués de Khartoum, au Soudan, de coopérer avec eux afin d’assurer l’ordre et la documentation appropriée lors de l’embarquement dans les bus.

“Cela permettra d’accélérer le processus et d’éviter des retards inutiles au niveau des documents et des autorisations à l’arrivée à Assouan, en Égypte.

“Alors que le gouvernement nigérian compatit avec les Nigérians affectés, le maintien de l’ordre au milieu de la situation désespérée reste crucial pour faire sortir tous les Nigérians intéressés de la zone de guerre en un temps record avant l’expiration du cessez-le-feu, qui a été prolongé de 72 heures”.

“Il est également conseillé au grand public de ne pas tenir compte des informations non vérifiées qui circulent sur les médias sociaux, car certaines d’entre elles sont dues à l’ignorance ou à la malveillance pure et simple.

” Le tollé suscité par la somme négociée de 1,2 million de dollars pour les bus loués pour l’exercice n’a pas lieu d’être. Le montant en question a été négocié dans un contexte de guerre et de demandes concurrentes pour les mêmes services de bus de la part d’autres pays qui tentent également d’évacuer leurs citoyens. Par conséquent, la coopération et la compréhension de tous sont nécessaires pour compléter les efforts en cours visant à assurer le retour en toute sécurité de tous les Nigérians piégés au Soudan”.

Le gouvernement fédéral du Nigeria saisit cette occasion pour remercier les pays amis qui, d’une manière ou d’une autre, ont aidé à porter secours aux Nigérians fuyant la guerre au Soudan.

Le Nigeria remercie en particulier le Royaume d’Arabie saoudite d’avoir gracieusement contribué à l’évacuation de huit Nigérians du Soudan vers un lieu sûr sur son territoire, d’où ils seront ramenés au Nigeria par avion.

Les ministres ont noté que le premier lot de 13 bus transportant 637 personnes évacuées est arrivé aux frontières sûres identifiées à Assouan, en Égypte, et qu’il fait l’objet des documents et des autorisations nécessaires avant d’être admis sur le territoire égyptien en vue de son évacuation éventuelle vers le Nigeria dans les prochaines heures par l’armée de l’air nigériane et la compagnie aérienne Air Peace, qui se sont tenues prêtes pour les opérations.

Leave A Reply

Your email address will not be published.