Le Nigéria et l’Inde vont renforcer leur collaboration dans l’industrie créative

Narration de Solomon Chung, Abuja

0 526

Le Nigéria et l’Inde se sont engagés à renforcer leurs liens dans l’industrie créative, en particulier dans le domaine du cinéma.

Le ministre de l’information et de la culture, Alhaji Lai Mohammed, a révélé que la collaboration entre le Nigéria et l’Inde dans l’industrie créative a commencé à porter ses fruits, avec le lancement imminent d’un film à distribution entièrement nigériane et indienne, intitulé “Post Card from India” (Carte postale de l’Inde).

Le ministre a fait cette déclaration à Abuja jeudi, lorsqu’il a reçu le haut-commissaire indien au Nigéria, M. Shri Balasubra Maniam, pour une visite de courtoisie.

Selon lui : “Le ministère est en première ligne pour réunir les producteurs, acteurs et promoteurs de Bollywood afin qu’ils interagissent et échangent des idées avec leurs homologues nigérians de Nollywood, car l’Inde et le Nigéria sont deux puissances de l’industrie créative”.

“Je suis heureux que la récente collaboration entre le Nigéria et l’Inde dans le domaine de la culture, de l’industrie, du cinéma et de la musique ait porté ses fruits. Je suis heureux que le film récent, “Post Card from India”, qui a été tourné en Inde, sorte en juillet de cette année.

Une ville cinématographique complète

Alhaji Mohammed a intimé que “le gouvernement nigérian a offert des terrains à des investisseurs indiens à Abuja et à Lagos pour construire une ville cinématographique complète dans l’une ou l’autre de ces deux villes afin de renforcer l’économie de l’industrie créative”.

Le ministre a également indiqué qu’une équipe d’investisseurs indiens avait inspecté en août dernier le complexe de la tour Millenium, lequel sera un centre culturel emblématique à Abuja lorsqu’il sera achevé.

Alhaji Mohammed a promis que le ministère était prêt à signer certains des protocoles d’accord en cours avec l’Inde afin de renforcer et d’approfondir les relations entre les deux pays dans le secteur de la création.

Il a souligné la nécessité pour les gouvernements de l’Inde et du Nigeria d’ouvrir des fenêtres d’opportunités pour le secteur privé des deux pays afin de forger de nouveaux liens au-delà des relations bilatérales de gouvernement à gouvernement.

“Je pense que le succès des relations entre l’Inde et le Nigéria ne se limite pas aux relations de gouvernement à gouvernement. Je pense que les relations de gouvernement à entreprise et d’entreprise à entreprise ont été les principaux moteurs de cette relation et je tiens ici à saluer les efforts de M. Jitendra Sachdeva, du groupe Skipper, qui a conduit une délégation d’investisseurs au Nigéria en août de l’année dernière.

“Je pense que c’est un modèle que nous devrions imiter et encourager, car le secteur des affaires et les entrepreneurs sont encore plus prompts à s’ouvrir et à abattre les barrières que le gouvernement parfois”, a-t-il précisé.

Dans ses remarques, le haut-commissaire indien au Nigeria, M. Balasubra, qui a retracé les liens bilatéraux entre le Nigéria et l’Inde depuis 1958, a ajouté que le nouveau film, “Post Card from India”, avec des acteurs nigérians et indiens, mettrait en valeur les cultures composites des deux pays.

Il a conclu que les protocoles d’accord en cours sur la production conjointe de films et le programme d’échange culturel renforceraient encore les liens culturels entre le Nigéria et l’Inde.

Leave A Reply

Your email address will not be published.