Dieu a été immensément gracieux envers moi – Président Buhari

Détails avec Timothy Choji, Abuja

0 159

Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a déclaré que Dieu avait été bienveillant à son égard en lui donnant l’occasion de diriger le Nigeria à deux reprises.

Le président a fait cette déclaration vendredi, lorsqu’il a accueilli une délégation de résidents de la communauté du Territoire de la capitale fédérale pour l’hommage de Sallah dans la salle de banquet de la Villa présidentielle, à Abuja.

Le président Buhari, qui a servi la nation en tant que chef d’État militaire de décembre 1983 à août 1985, effectue actuellement un second mandat en tant que président démocratiquement élu, de mai 2015 au 29 mai 2023.

Il a déclaré : “Ayant été gouverneur, ministre des ressources pétrolières et président à deux reprises, je pense que Dieu m’a donné une opportunité incroyable de servir le pays et je l’en remercie”.

“J’ai blessé certaines personnes, j’espère qu’elles me pardonneront et ceux qui pensent que je leur ai fait tant de mal, s’il vous plaît, pardonnez-moi”.

Le président a déclaré qu’il était impatient de rentrer chez lui après huit années passées à gouverner le pays.

Il a remercié les habitants d’Abuja de l’avoir toléré au cours des sept dernières années et demie.

“Je suis impatient de rentrer chez moi. Je me suis délibérément arrangé pour être le plus loin possible de vous, non pas parce que je n’apprécie pas l’amour que vous m’avez témoigné, mais parce que je pense que j’ai obtenu ce que j’ai demandé et que je vais me retirer tranquillement dans ma ville natale de Daura.

“Daura est suffisamment sûre. Malgré la technologie, il n’est pas facile de se rendre à Daura, qui n’est qu’à quelques kilomètres de la République du Niger. Je resterai donc tranquillement assis là et si j’entends des pim…., je me rendrai en République du Niger”, a-t-il déclaré en plaisantant.

S’exprimant plus tôt, le ministre du Territoire de la capitale fédérale (FCT), Mohammed Bello, qui a conduit la délégation, a fait l’éloge du président Buhari pour avoir donné au Nigeria le leadership souhaité depuis 2015, date de son entrée en fonction.

“Cette année, nous tenons à vous remercier très sincèrement d’avoir approuvé notre venue avec une délégation très importante, étant donné que c’est la dernière occasion pour la plupart des personnes présentes dans cette salle de vous rencontrer de près, compte tenu du fait que, par la grâce de Dieu tout-puissant, vous allez conclure dans les six semaines à venir deux mandats très réussis et très productifs en tant que président du pays.

“Nous profitons de l’occasion pour vous remercier très sincèrement de votre gestion du pays et de l’énorme soutien que vous avez apporté au pays et au territoire de la capitale fédérale. C’est pourquoi tous les Nigérians et même les générations à venir continueront à remercier les administrations militaires de votre époque d’avoir décidé de créer le territoire de la capitale fédérale”, a-t-il ajouté.

Le ministre a également remercié le président Buhari de lui avoir permis d’occuper deux fois le poste de ministre du FCT.

“Sur une note personnelle, Monsieur, je tiens également à vous remercier de m’avoir nommé ministre. Les sept années et demie que j’ai passées à ce poste sont des années que je continuerai à chérir jusqu’à la fin de ma vie”, a-t-il déclaré.

Le président de la section FCT de l’Association chrétienne du Nigeria, le révérend Timothy Amakom, un religieux islamique, l’imam Fuad Adeyemi, et le sénateur représentant le FCT, Philip Aduda, ont également adressé des messages de bonne volonté au président Buhari, le félicitant d’avoir bien dirigé la nation et lui souhaitant bonne chance dans la vie.

Le ministre du FCT a ensuite offert une carte de Sallah géante au dirigeant nigérian au nom des habitants d’Abuja.

Le vice-président Yemi Osinbajo, le secrétaire du gouvernement de la Fédération, Boss Mustapha, le chef d’état-major du président, Ibrahim Gambari, ainsi que le chef d’état-major de la défense, le général de corps d’armée Lucky Irabor, et les chefs des services étaient également présents à l’événement.

Plus tôt dans la journée, le président Buhari avait observé une prière congrégationaliste de deux raqa’at en commémoration de l’Aïd-Al Fitr de cette année à la caserne de Mambilla à Abuja, où il avait été rejoint par des collaborateurs personnels et des hauts fonctionnaires du gouvernement.

Leave A Reply

Your email address will not be published.