Vers l’évolution de Nollywood à Jos

0 522

La représentante des affaires culturelles des États-Unis au Nigéria, Mme Julie Mckay, a assuré l’industrie créative du soutien de son pays à l’expansion du secteur cinématographique.

Elle a fait cette déclaration vendredi à Jos, lors d’une visite de sites culturels, de musées et de l’Institut national du film (NFI), ainsi que lors d’une inspection des installations de la Nigerian Film Corporation (NFC).

L’envoyée a rendu visite à la Film Corporation et a rencontré le Conseil d’administration, jeudi.

Mme Mckay a réaffirmé la volonté de son pays de travailler avec la Film Corporation pour promouvoir le développement de la jeunesse, après avoir rencontré la NFC en début d’année à Abuja et à Jos.

“Depuis notre entretien de la semaine dernière, nous avons déjà fait venir des cinéastes américains au Nigéria, ils sont actuellement à Lagos et seront à Abuja la semaine prochaine.

“Je pense que nous sommes d’accord sur le fait qu’une plus grande interaction entre les industries cinématographiques des États-Unis et du Nigéria est mutuellement bénéfique, et c’est ce que nous cherchons à faire.

“Construire des industries créatives, aider le Nigéria à construire ses industries créatives est l’une de nos priorités, et nous sommes donc impatients de travailler avec vous sur ce point.

“L’une de nos principales priorités est d’offrir des opportunités aux jeunes, et nous avons donc de nombreuses opportunités pour la jeunesse, beaucoup pour l’entreprenariat.

“Nous allons ouvrir l’académie aux femmes entrepreneurs, qui pourraient être cinéastes, il y a beaucoup d’opportunités et les États-Unis veulent être des partenaires solides du Nigéria dans ce domaine”, a-t-elle ajouté.

Leave A Reply

Your email address will not be published.