Une délégation nigériane en Corée du Sud pour des dialogues stratégiques

Détails avec Florence Adidi, Abuja

0 162

Le ministre d’État chargé du budget et de la planification nationale, Clem Agba, a conduit la délégation nigériane à Séoul, en Corée du Sud, pour une mission d’une semaine de dialogues stratégiques avec l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) et la Fondation Corée-Afrique (KAF).

Cette visite a pour but, entre autres, d’ouvrir de nouvelles perspectives de coopération entre les deux pays et d’approfondir les liens bilatéraux existants.

En prélude à la série de réunions et de séances de dialogue, M. Agba a rencontré l’ambassadeur du Nigeria en Corée du Sud, Ali Magashi, ainsi que d’autres hauts fonctionnaires de l’ambassade, et a discuté de questions transversales liées à l’état des relations bilatérales entre le Nigeria et la Corée du Sud.

Les discussions ont notamment porté sur les accords en cours, tels que l’accord sur la promotion et la protection des investissements, le travail, l’évitement de la double imposition, qui doivent être conclus pour renforcer le climat d’investissement, le volume des échanges commerciaux (2 milliards de dollars en 2021) et la voie à suivre.

M. Agba a profité de l’occasion pour faire la lumière sur le plan de développement national du Nigeria 2021-2025 et sur les opportunités d’investissement pour les investisseurs privés sud-coréens dans des secteurs clés tels que l’agriculture, l’industrie manufacturière, les TIC, le pétrole et le gaz (midstream) afin d’accélérer la croissance économique du pays, qui est déjà diversifiée.

Il a exhorté l’ambassadeur à solliciter des investissements dans les secteurs identifiés, conformément aux efforts inébranlables déployés par le Nigeria pour assurer et consolider la diversification concentrique de l’économie nationale.

Lors de la réunion avec le président de la Fondation Corée-Afrique, M. Lyeo Woon-Ki, qui existe depuis cinq ans, le ministre a salué l’objectif de la création de la Fondation en tant que filiale du ministère sud-coréen des affaires étrangères, qui est, entre autres, d’encourager la coopération commerciale et culturelle entre le pays et le continent africain. Elle encouragera également des partenariats authentiques dans les domaines politique et académique.

M. Agba a déclaré que “la Corée du Sud avait un secteur privé dynamique et a donné un aperçu du plan envisagé pour le secteur dans le NDP 2021-2025 pour l’investissement au Nigeria”.

Il a apaisé les craintes exprimées par le président de la Fondation concernant les affaires au Nigeria et l’a informé des réformes mises en place en matière d’immigration et de douanes, ainsi que de la progression du pays de 20 points dans le classement des pays où il est facile de faire des affaires.

M. Agba a également rendu une visite de courtoisie au président en exercice de l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA), M. Youn-Young Lee.

En tant que fournisseur d’aide non remboursable relevant du ministère sud-coréen des affaires étrangères, M. Agba a salué les “excellentes relations cordiales” entre le gouvernement fédéral du Nigeria et la KOICA depuis le début de ses activités en 2008.

Il a remercié le président de la République de Corée du Sud, Son Excellence Yoon Suk Yeol, le gouvernement et le peuple de Corée du Sud pour la prestigieuse récompense nationale du mérite du service diplomatique (médaille Heungin) qui lui a été récemment décernée à Abuja en tant que premier récipiendaire en Afrique.

M. Agba a déclaré “les nombreuses aides non remboursables et les projets de coopération technique mis en œuvre par l’Agence ont eu un impact important”.

Il a reconnu les diverses formations de renforcement des capacités soutenues par la KOICA et dispensées aux fonctionnaires du gouvernement nigérian dans plusieurs domaines de l’activité humaine et de la coopération technique.

La formation, selon lui, “couvre des programmes de bourses à court terme, à long terme, de maîtrise et de troisième cycle, ainsi que des programmes de formation dans le pays”.

Le ministre a pris note des futurs domaines de coopération mentionnés par le président de la KOICA et a confirmé leur alignement sur les priorités du Nigéria telles qu’énoncées dans le NDP 2021-2025.

Leave A Reply

Your email address will not be published.