CAN-2024 : le Sénégal, l’Algérie, la Tunisie et le Burkina valident leur qualification

0 386

La quatrième journée des éliminatoires de la CAN-2024 a permis aux premiers pays de valider leur qualification pour la phase finale en Côte d’Ivoire. Parmi eux : l’Algérie, la Tunisie, le Sénégal, le Burkina Faso et l’Afrique du Sud.

Groupe A : le Nigeria se reprend, la Sierra Leone en embuscade

Surpris à Abuja par la Guinée-Bissau, le Nigeria a remis les pendules à l’heure. Moses Simon a inscrit l’unique but de la partie sur penalty à la demi-heure de jeu (30e), permettant au Nigeria de se replacer en tête du groupe A devant ses adversaires.

La Sierra Leone, pour sa part, reste placée. Les “Leone Stars” ne sont qu’à deux points de la Guinée-Bissau après leur victoire face à Sao Tomé-et-Principe (0-2), désormais éliminé, et jouera une finale face aux Bissau-Guinéens.

Groupe B : le Burkina Faso au rendez-vous, le Cap-Vert y est presque

Bilan presque parfait pour le Burkina Faso. Malgré un match nul concédé face au Togo, les “Étalons”, qui s’étaient déjà imposés trois fois avant cette rencontre, sont désormais assurés d’être en Côte d’Ivoire en janvier prochain. Dango Ouattara a ouvert le score pour le Burkina Faso, alors que Kodjo Laba a égalisé pour les “Éperviers”.

Dans l’autre match, Eswatini a perdu face au Cap-Vert (0-1), qui n’a désormais besoin que d’une victoire supplémentaire en juin pour assurer sa qualification.

Groupe C : le Cameroun en difficulté, la Namibie surprenante première

Le Cameroun, quintuple champion d’Afrique, a été dominé à la surprise générale par les “Brave Warriors” (2-1) mardi à Soweto en Afrique du Sud. La Namibie, modeste 113e nation au classement Fifa, s’est imposée grâce à des buts du capitaine Peter Shalulile (55e) et Absalom Limbondi (79e), tandis que Vincent Aboubakar a sauvé l’honneur des “Lions indomptables” dans le temps additionnel (90e+1).

Tenu en échec quatre jours plus tôt, le sélectionneur Rigobert Song avait battu le rappel des tauliers, dont justement le capitaine Aboubakar, Nicolas Nkoulou et Zambo Anguissa, pour disputer ce match décisif. Mais en l’absence d’Eric Maxim Choupo-Moting et Karl Toko Ekambi, l’attaque camerounaise n’a pas réussi à renverser le résultat.

Grâce à ce succès de prestige, la Namibie s’installe en tête du groupe C avec cinq points, un de plus que le Cameroun, et quatre de plus que le Burundi. Dans ce groupe réduit à trois en raison de l’exclusion du Kenya, deux des trois pays seront qualifiés.

Groupe D : l’Égypte déroule, la Guinée assure

L’Égypte a déroulé à l’extérieur face au Malawi (4-0). Les “Pharaons” reprennent ainsi les commandes du groupe D, à égalité avec la Guinée. Avec le même onze de départ que trois jours plus tôt, le Syli national a à nouveau fait subir sa loi à l’Éthiopie (2-3).

Égypte et Guinée sont à égalité sur la première marche du podium avec neuf points. Sauf scénario incroyable, cela devrait être suffisant pour voir la Côte d’Ivoire, leurs deux adversaires accusant six points de retard.

Groupe E : le Ghana s’en sort, la Centrafrique proche d’écrire l’Histoire

Mission accomplie pour le Ghana. En remportant quatre points sur leur double confrontation avec l’Angola, les “Black Stars” sont idéalement placés pour une qualification. À Luanda, les hommes de Chris Hughton ont pourtant frôlé la défaite après l’ouverture du score sur penalty de Lucas Joao. Mais ils ont égalisé grâce à Osman Bukari et remporté le point du match nul.

Du côté de la Centrafrique, l’espoir est grand pour une première qualification à la CAN. Les hommes de Raoul Savoy comptent sept points et sont juste derrière le Ghana, leader. La cinquième journée va être décisive pour les Centrafricains, qui vont accueillir l’Angola : un succès les enverra à la CAN. Madagascar, battu par la Centrafrique, est désormais éliminé.

Groupe F : l’Algérie ira à sa 20e CAN

Après une élimination au premier tour en janvier 2022 et une non-qualification au Mondial-2022 au Qatar, l’Algérie rebondit. Les joueurs de Djamel Belmadi se sont imposés 1-0 lundi face au Niger lors d’un match délocalisé en Tunisie, le Niger ne disposant pas de stade homologué par la Confédération africaine de football. Une quatrième victoire en quatre matches qui valide leur ticket pour la Côte d’Ivoire.

Battu à domicile par la Tanzanie (0-1) lors de la troisième journée, l’Ouganda a pris sa revanche. Les “Cranes” se sont imposés sur le même score chez leur adversaire. Les deux rivaux est-africains sont à égalité à quatre points et devraient se disputer à distance le deuxième billet, à moins que le Niger (deux points) ne tire son épingle du jeu.

Groupe G : le Mali cale, tout reste possible

Après trois victoires de rang, le Mali est finalement tombé. Les protégés d’Éric Chelle avaient l’opportunité de se qualifier en cas de victoire, mais ont plutôt servi à relancer l’équipe de Gambie (1-0). Les hommes de Tom Saintfiet ont décroché une victoire dans les derniers instants qui les relance totalement, à seulement trois points du Mali.

Le Mali reste tout de même leader de la poule avec trois points d’avance sur le duo Congo et Gambie (six points). Le Soudan du Sud, avec trois points, est en ballottage défavorable.

Groupe H : la Zambie à un point de la qualification

Encore un petit effort et la Zambie sera officiellement qualifiée pour la CAN-2024. Les “Chipolopolos” sont allés décrocher une victoire importante au Lesotho grâce à un doublé de Patson Daka qui les met en deuxième position de leur groupe avec neuf points en quatre rencontres.

Elle n’est devancée que de la Côte d’Ivoire, déjà qualifiée en tant que pays hôte, qui a battu les Comores (0-2). L’équipe frisson de la CAN-2022 compte actuellement trois points et devra miser sur une remontada improbable au classement, si elle veut disputer la deuxième Coupe d’Afrique de son histoire.

Groupe I : le Gabon s’incline et le groupe se resserre

Tout reste à faire dans le groupe I. Alors que le Gabon avait l’occasion de prendre une option sur la qualification en cas de victoire face au Soudan, les “Panthères” ont perdu face aux “Crocodiles”. Les hommes de Patrice Neveu restent en tête mais n’ont qu’un point d’avance sur les Soudanais.

Derrière, la RD Congo et la Mauritanie ne sont pas loin. Les deux équipes se sont quittées dos à dos et comptent respectivement quatre et cinq points. Tout reste donc possible.

Groupe J : la Tunisie invaincue et qualifiée

Dans le derby maghrébin, la Tunisie a fait preuve de sérieux et d’application pour remporter la victoire face à la Libye et se qualifier pour la 21e CAN de son histoire. Les Tunisiens ont rapidement ouvert le score grâce à Haythem Jouini et ont remporté le duel sur le plus petit des scores (1-0).

La Guinée équatoriale s’est pour sa part imposée 3 à 2 contre le Botswana et devrait accompagner les “Aigles de Carthage” en Côte d’Ivoire.

Groupe K : l’Afrique du Sud qualifiée

Parfois, il en faut peu pour être heureux. Avec une seule victoire, l’Afrique du Sud est déjà assurée de se qualifier pour la CAN dans ce groupe de trois depuis l’expulsion du Zimbabwe. Les “Bafana Bafana” se sont imposés au Liberia pour composter leur ticket.

La dernière équipe du groupe, le Maroc demi-finaliste du dernier Mondial, devra attendre juin pour se qualifier. Il était exempt de matches officiels sur cette session internationale.

Groupe L : carton plein et qualification pour le Sénégal

Le champion d’Afrique sera bien au rendez-vous en Côte d’Ivoire pour défendre son titre. Le Sénégal, vainqueur il y a quatre jours du Mozambique (5-1), a de nouveau pris le meilleur face aux “Mambas”.

Le second ticket de cette poule L se jouera entre le Mozambique, le Rwanda et le Bénin, ces deux derniers n’ayant pas encore joué leur quatrième match, après un report.

Les équipes qualifiées à l’issue de la quatrième journée : Côte d’Ivoire (pays organisateur), Algérie, Tunisie, Sénégal, Burkina Faso, Maroc, Afrique du Sud.

Les équipes éliminées : Botswana, Madagascar, Lesotho, Sao Tomé-et-Principe, Liberia.

Leave A Reply

Your email address will not be published.