Le ramadan commence à travers le monde

Details avec Qasim Akinreti, Timothy Choji et Ismail Umar

0 334

Les musulmans du monde entier ont commencé à jeûner pour 29 ou 30 jours dans le cadre du mois sacré du Ramadan, suite à l’observation de la nouvelle lune dans le monde entier.

Le ramadan est le neuvième mois du calendrier islamique, observé par les musulmans du monde entier comme un mois de jeûne, de prière, de réflexion et d’aide aux nécessiteux.

Au Nigeria, le chef musulman du pays, le sultan de Sokoto et président général du Conseil suprême nigérian pour les affaires islamiques (NSCIA), Son Éminence Sa’ad Abubakar III, a déclaré que le croissant marquant le début du jeûne du ramadan a été aperçu mercredi.

https://twitter.com/explore?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1638619977639927823%7Ctwgr%5E438c7aa31204010a34fdc998f48939ef91696529%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fvon.gov.ng%2Framadan-begins-across-the-world%2F

“Conformément aux injonctions islamiques, nous annonçons aujourd’hui que le mercredi 1444 de l’Hégire, qui équivaut au 22 mars 2023, a marqué la fin du mois de Sha’aban 1444 de l’Hégire.

Il a également été suivi de rapports fiables dûment vérifiés et certifiés par les États et les comités nationaux d’observation de la lune.

“En conséquence, demain, jeudi 23 mars 2023, sera le premier jour du Ramadan.

” J’ai exhorté tous les musulmans à commencer à jeûner conformément à la charia”, a déclaré le sultan.

Il a exhorté tous les musulmans à vivre en paix les uns avec les autres, indépendamment de leur religion et de leur origine ethnique, afin de garantir une unité durable dans le pays.

Le sultan Sa’ad a également fait remarquer qu’à l’approche des élections générales de 2023 et de l’émergence de dirigeants au niveau national et au niveau des États, il a exhorté les musulmans à profiter du mois de ramadan pour prier afin qu’ils prennent en main les affaires du pays.

Le chef musulman a toutefois appelé les personnes fortunées à aider les personnes vulnérables et pauvres en leur fournissant de la nourriture afin d’atténuer les difficultés actuelles.

Le Ramadan en bref

Pendant les 29 ou 30 jours du ramadan, les musulmans accordent une plus grande importance à la lecture et à l’explication des versets du Saint Coran dans les centres de culte – mosquées et maisons.

Les musulmans s’abstiennent de parler de choses vaines et de s’impliquer profondément dans les affaires du monde, mais se concentrent sur les activités de rajeunissement spirituel et les actes de charité.

Des repas spéciaux sont préparés tôt le matin pour le jeûne et la rupture du jeûne au crépuscule. Ceux qui ne peuvent pas se permettre de jeûner en raison d’exigences ou de problèmes de santé sont invités à nourrir les pauvres afin d’obtenir la pleine récompense du jeûne.

Messages particuliers

Le président nigérian, Muhammadu, a adressé ses meilleurs vœux aux musulmans qui entament les 30 jours de jeûne du ramadan, les exhortant à profiter de cette période pour “projeter les meilleures vertus de l’islam par leur conduite personnelle et non par des préceptes”.

Dans un message de bonne volonté marquant le début du mois sacré du Ramadan, le président Buhari a déclaré : “Profitons de cette occasion pour mettre en pratique les meilleurs enseignements de l’islam, tels que la bonté et l’amour de l’humanité.”

Selon le président, “c’est l’occasion d’une profonde réflexion, d’une plus grande crainte d’Allah et de l’évitement de tous les maux qui nuisent à l’humanité”.

Il a déclaré : “Le ramadan se caractérise par l’abstention de nourriture et de boissons de l’aube au crépuscule, ce qui amène les riches et les pauvres à partager ensemble l’expérience de la faim, renforçant ainsi les liens entre les nantis et les démunis”.

Le président Buhari a expliqué : “Alors que nous entamons cette période de jeûne de 30 jours, n’oublions pas que le ramadan ne consiste pas seulement à s’abstenir de manger et de boire, mais qu’il nous rappelle qu’il faut s’abstenir de toutes sortes de maux et de transgressions qui nuisent à l’humanité.

“Je suis particulièrement conscient des activités des commerçants qui augmentent artificiellement les prix de leurs produits, y compris les denrées alimentaires, au début de chaque mois de Ramadan. Ce type d’exploitation est contraire à l’esprit du ramadan et à l’esprit de l’islam”, a déclaré le président.

Le président Buhari a ajouté que “pendant que nous observons ce mois important dans la vie spirituelle des musulmans, partageons la nourriture et les boissons avec les moins fortunés, car en partageant nos bénédictions avec les autres, Allah multipliera nos récompenses pour nos bonnes actions”.

Leave A Reply

Your email address will not be published.