Scrutin: le vice-président Osinbajo arrive à Ikenne, dans l’État d’Ogun

Propos recueillis par Cyril Okonkwo, Ikenne

0 276

Le vice-président du Nigéria, le professeur Yemi Osinbajo, et son épouse, Dolapo, sont arrivés vendredi à Ikenne, dans l’État d’Ogun, pour les élections des gouverneurs et des parlements étatiques qui se tiendront ce samedi dans le pays.

Le professeur Osinbajo et son épouse voteront au bureau de vote 14, Egunrege, dans le gouvernement local (LGA) d’Ikenne.

Ikenne est la ville natale du vice-président Osinbajo. L’État d’Ogun est l’un des 28 États où se tiendront les élections au poste de gouverneur samedi.

Une ville importante

Ikenne, qui est également le siège des gouvernements locaux d’Ikenne, est une ville importante dans l’histoire du Nigéria, car elle a produit de nombreuses personnalités importantes dans les sphères politiques et sociales du pays.

Le défunt premier ministre de l’ancienne région occidentale du Nigéria, le chef Obafemi Awolowo, est originaire d’Ikenne. Awolowo était le grand-père de l’épouse du vice-président.

Parmi les autres Nigérians notables originaires d’Ikenne, citons feu Dr Tai Solarin, qui a fondé avec sa femme Sheila la célèbre Mayflower School, à Ikenne.

Conscience politique

Bien qu’Ikenne soit une ville paisible, ses habitants font preuve d’une grande conscience politique. Cela peut être attribué à la contribution de feu chef Awolowo à l’éducation et au développement politique de la ville et de ses habitants.

Un leader politique de la ville, Akinyemi Akinsanya, qui a révélé à la Voix du Nigéria des préparatifs des élections du gouverneur et des parlements étatiques de samedi, a noté que les habitants étaient prêts pour les élections.

“D’après nos observations, comme nous l’avons fait l’autre fois, nous sommes prêts à voter, en espérant que les représentants de l’INEC (Commission électorale nationale indépendante) arriveront tôt.

“Nous nous sommes promis de faire notre devoir et d’exercer nos droits en votant pour les candidats de notre choix.”

M. Akinsanya a évoqué qu’il souhaitait que le Nigéria continue sur la voie de la démocratie, car cela garantirait un meilleur développement du pays.

“Si l’on considère que le Nigéria est en démocratie depuis 24 ans, on peut aussi remonter à l’époque des Awolowos et d’autres.

“Si vous parlez de politique et de quoi que ce soit d’autre, vous ne pouvez pas parler de politique dans le Sud-ouest sans tenir compte d’Ikenne. Vous pouvez ne pas mentionner Ikenne, mais dès que vous mentionnez Awolowo, vous savez que vous faites référence à Ikenne et vous savez qu’Awolowo fait partie du groupe d’action.

“En fait, nous avons beaucoup profité de cette démocratie parce que nos gouverneurs passés et présents ont bien travaillé.

“Ils ont fait du bon travail pour nous et nous sommes heureux que la démocratie se soit installée au Nigeria, en particulier dans notre ville, Ikenne.

Voter judicieusement

M. Akinsanya a conseillé aux électeurs qui participeront aux élections de samedi de ne pas voter pour ce qu’il a qualifié comme étant le “vote Indomie”.

Selon lui, ceux qui se laisseront influencer par les cadeaux des politiciens se rendront un mauvais service à eux-mêmes et à leur communauté.

Il souhaite également que le nouveau gouvernement nigérian fasse davantage en matière de sécurité.

“Si vous regardez les manifestes des candidats qui font campagne pour cette élection, vous verrez que c’est la même chose depuis l’époque d’Awolowo.

“Ils ne cessent de répéter qu’ils fourniront de l’eau et de l’électricité, mais personne ne se préoccupe de la sécurité, qui est pourtant le principal défi contemporain.

“Mais j’espère qu’avec l’émergence de Bola Ahmed Tinubu en tant que président élu, il fera quelque chose parce qu’il a dit dans son manifeste comment il allait s’attaquer à l’insécurité dans le pays et avec cela, il y aura une amélioration de la sécurité et de la sûreté”.

M. Akinsanya a également exprimé l’espoir que les nouvelles administrations aux niveaux national et sous-national fassent davantage pour le développement des secteurs de l’éducation, de la santé et de l’électricité.

Leave A Reply

Your email address will not be published.