Les journalistes nigérians exhortés au respect des règles de sécurité et des directives professionnelles

Détails avec Chizoba Anuforom, Lagos

0 226

Le Centre international de presse (IPC) a exhorté les journalistes à adhérer aux directives contenues dans l’avis professionnel et de sécurité de l’IPC, qui vise à assurer la sécurité des journalistes au cours de la couverture et du reportage des élections, alors que les élections du gouverneur et de la Chambre d’assemblée auront lieu le samedi 18 mars 2023.

Le directeur exécutif de l’IPC, M. Lanre Arogundade, a déclaré dans un communiqué que l’avis, qui a été mis à jour après les élections présidentielles, est devenu impératif à la lumière du rôle critique que les médias jouent au cours des processus électoraux et des préoccupations croissantes concernant la sécurité des journalistes pendant les élections.

M. Arogundade a noté qu’il est très important que les journalistes qui couvrent les élections soient guidés par l’éthique existante de la couverture professionnelle des élections et qu’ils soient conscients de la sécurité dans l’exercice de leurs fonctions, en particulier pour éviter les situations qui les mettraient en danger.

“C’est dans ce contexte que l’avis a été mis à jour dans un format plus lisible et plus facile à télécharger, divisé en deux parties – Sécurité et Éthique/Professionnalisme”.

“L’objectif est de s’assurer que les journalistes qui couvrent les élections disposent de tous les outils de sécurité et des précautions à prendre sur le terrain. L’objectif global est de fournir des lignes directrices et des conseils pratiques aux journalistes afin qu’ils ne deviennent pas victimes ou cibles de harcèlement ou d’attaque”, a ajouté M. Arogundade.

Il a expliqué que l’avis comprenait également des déclarations sur la nécessité pour les journalistes de rester apolitiques, de maintenir leur intégrité et d’être conscients et attentifs aux mouvements suspects autour d’eux, et ceux qui soupçonnent qu’ils sont suivis doivent immédiatement alerter leur rédaction et d’autres contacts proches, entre autres dispositions.

M. Arogundade a également invité les autres parties prenantes, en particulier les agences de sécurité, à s’acquitter de leurs tâches de manière civile et responsable.

Leave A Reply

Your email address will not be published.