Le Royaume-Uni interdit TikTok sur les appareils gouvernementaux pour des raisons de sécurité

0 279

La Grande-Bretagne a annoncé qu’elle interdirait TikTok sur les téléphones du gouvernement avec effet immédiat.

Cette décision fait suite à celle d’autres pays occidentaux qui ont interdit l’application vidéo d’origine chinoise pour des raisons de sécurité.

“La sécurité des informations gouvernementales sensibles doit passer en premier, c’est pourquoi nous interdisons aujourd’hui cette application sur les appareils gouvernementaux. L’utilisation d’autres applications d’extraction de données fera l’objet d’un suivi”, a déclaré Oliver Dowden, ministre du Cabinet Office, dans un communiqué.

“Restreindre l’utilisation de TikTok sur les appareils gouvernementaux est une mesure prudente et proportionnée qui fait suite aux conseils de nos experts en cybersécurité”, a indiqué M. Dowden.

Il a expliqué au Parlement que les appareils gouvernementaux ne pourraient désormais accéder qu’à des applications tierces figurant sur une liste pré-approuvée. L’interdiction de TikTok n’inclut pas les appareils personnels des employés du gouvernement ou des ministres et il y aura des exemptions limitées lorsque TikTok est nécessaire sur les appareils du gouvernement à des fins professionnelles, a ajouté M. Dowden.

TikTok fait l’objet d’un examen de plus en plus minutieux en raison des craintes que les données des utilisateurs de l’application appartenant à la société ByteDance, basée à Pékin, ne se retrouvent entre les mains du gouvernement chinois, ce qui compromettrait les intérêts de sécurité de l’Occident.

Le gouvernement britannique a demandé au National Cyber Security Centre d’examiner la vulnérabilité potentielle des données gouvernementales provenant des applications de médias sociaux et les risques liés à l’accès et à l’utilisation d’informations sensibles.

Les États-Unis, le Canada, la Belgique et la Commission européenne ont déjà interdit l’utilisation de l’application sur les appareils officiels.

TikTok a déclaré qu’elle était déçue par cette décision et qu’elle avait déjà commencé à prendre des mesures pour mieux protéger les données des utilisateurs européens.

“Nous pensons que ces interdictions reposent sur des idées fausses et sont motivées par des considérations géopolitiques plus larges, dans lesquelles TikTok et ses millions d’utilisateurs au Royaume-Uni ne jouent aucun rôle”, a déclaré un porte-parole de TikTok.

La Chine a déclaré que la décision était fondée sur des considérations politiques plutôt que sur des faits.

Cette décision “interfère avec les activités normales des entreprises concernées au Royaume-Uni et ne fera en fin de compte que nuire aux intérêts du Royaume-Uni”, a déclaré l’ambassade de la Chine à Londres dans un communiqué. Les ministères et les ministres britanniques utilisent de plus en plus TikTok et d’autres plateformes pour communiquer avec les électeurs.

Le ministre de l’énergie Grant Shapps a déclaré que l’interdiction sur les appareils gouvernementaux était raisonnable, mais qu’il resterait sur la plateforme sur son téléphone personnel.

Peu avant l’annonce de l’interdiction, le ministère britannique de la défense a publié sur la plateforme une vidéo montrant comment l’armée britannique formait les forces ukrainiennes à l’utilisation du char de combat Challenger 2.

Leave A Reply

Your email address will not be published.