Le président Buhari s’engage à intensifier la lutte contre la corruption

Détails avec Timothy Choji, Katsina

0 195

Le président Muhammadu Buhari a indiqué qu’il souhaitait que les fondements posés par cette administration dans la guerre contre la corruption soient maintenus par les gouvernements successifs du pays, car la corruption reste une menace existentielle pour les nations.

Le président a fait cette déclaration jeudi à la State House d’Abuja, alors qu’il accueillait la direction du Tribunal du code de conduite, dirigée par le président, Danladi Umar.

Il a décrit le Tribunal du Code de Conduite comme “un outil important dans notre lutte contre la corruption au cours des sept dernières années”, ajoutant que ces agences de première ligne, “qui sont dans les tranchées, sont utilisées pour démontrer que le gouvernement pense ce qu’il dit et reste engagé contre la corruption sous toutes ses formes”.

Le président a exprimé son souhait d’une guerre anti-corruption soutenue : “Nous espérons que les fondations posées par cette administration seront maintenues et poursuivies, car la question de la corruption reste une menace existentielle pour toutes les nations.

Le président Buhari a reconnu les sacrifices consentis par le Tribunal du code de conduite et d’autres organismes similaires dans un contexte économique très difficile et de pénurie de recettes.

Il a promis des modèles innovants et nouveaux pour financer des agences très importantes et des programmes de travail cruciaux.

Dans ses remarques, le président du Tribunal, Danladi Umar, a félicité l’administration dirigée par Buhari pour l’impact salutaire qu’elle a eu dans le domaine du développement des infrastructures, de l’agriculture et de la fourniture de services sociaux, entre autres.

Il a déclaré que le Tribunal était entravé par des problèmes de financement et de personnel, et a appelé à l’intervention du Président.

Leave A Reply

Your email address will not be published.