Coopération israélo-nigériane: vers le renforcement d’esprit d’entreprenariat et d’innovation

Détails avec Temitope Mustapha, Abuja

0 383

Le Nigeria et Israël ont entamé des démarches de collaboration pour approfondir le partenariat en matière d’innovation, d’entrepreneuriat et de production dans le but d’exploiter les énormes potentiels du Nigeria pour son développement technologique.

Cela a été révélé lorsque l’ambassadeur d’Israël au Nigeria, M. Michael Freeman, a effectué une visite de travail au secrétaire exécutif du Fonds fiduciaire pour l’éducation tertiaire (TETFund), M. Sonny Echono, à Abuja.

S’exprimant au cours de la visite, l’ambassadeur Freeman a exprimé le désir d’Israël de travailler avec le Nigeria dans le domaine de la technologie et du développement de l’esprit d’entreprise, décrivant le Nigeria comme un pays doté d’un énorme potentiel en raison de sa population de jeunes en pleine effervescence.

Tout en décrivant Israël comme un pays leader en matière de technologie et d’innovation, l’ambassadeur Freeman a révélé que 45 % du PIB israélien provenait de l’innovation et de la création d’entreprises, les principaux secteurs économiques du pays étant impliqués dans la haute technologie et la fabrication industrielle.

Il a déclaré qu’avec l’énorme potentiel du Nigeria, si l’on parvenait à faire de même, ou même à ajouter 30 % au PIB du Nigeria grâce à la technologie, à l’innovation et à l’entrepreneuriat, le développement économique du pays s’en trouverait accéléré.

L’ambassadeur d’Israël a également déclaré que le Nigeria possède le potentiel pour devenir une destination pour les entreprises si les développements innovants sont exploités, en particulier par le biais de centres d’incubation de l’innovation.

Il a ajouté que cela permettrait d’encadrer les jeunes Nigérians qui ont le potentiel d’entreprendre mais qui manquent d’expertise.

M. Freeman a également parlé du programme Innovation Fellowship for Aspiring Inventors and Researchers (i-Fair), une initiative née de la nécessité de former une génération d’innovateurs, d’inventeurs et de chercheurs au Nigeria, en particulier parmi les jeunes.

Il a appelé à un partenariat plus fort avec le Fonds pour la troisième édition du programme Innova8 Hub.

Dans ses remarques, le secrétaire exécutif du Tetfund, Sonny Echono, a remercié l’ambassadeur israélien pour sa visite et son engagement à renforcer les liens avec le TETFund dans la quête du Nigeria pour le développement technologique et économique.

Tout en exprimant son enthousiasme face aux nombreux avantages découlant du partenariat, il a déclaré que “si l’innovation et l’esprit d’entreprise peuvent représenter 45 % du PIB d’Israël, on ne peut qu’imaginer ce que 10 ou 20 % pourraient apporter au PIB du Nigéria compte tenu de notre population”.

Selon M. Echono, il existe un consensus mondial sur le fait que les Nigérians sont travailleurs et intelligents s’ils bénéficient des bonnes incitations, et l’on peut imaginer ce qui peut être débloqué grâce à la technologie, à l’innovation et à l’esprit d’entreprise.

Tout en informant M. Freeman de la collaboration du TETFund avec Innova8 Hub et d’autres partenaires stratégiques, il a également fait allusion à la volonté du Fonds de créer des centres d’innovation dans certains établissements d’enseignement supérieur du Nigéria.

Leave A Reply

Your email address will not be published.