Nigéria: partenariat avec des consortiums chinois pour lutter contre les inondations dans le fleuve Niger

0 388

Le gouvernement fédéral, par l’intermédiaire du ministère fédéral des Ressources en eau, a procédé à la signature d’un accord avec des consortiums chinois sur le plan directeur consacré à la formation et le contrôle des inondations dans le fleuve Niger.

Le ministre des ressources en eau, Alhaji Suleiman Adamu, a signé au nom du gouvernement fédéral et les représentants du consortium CRBE, M. Endre Deri et Ferenc Viragh, ont signé au nom de la société.

Le partenariat, qui vise à créer une économie stable pour le peuple nigérian, en est à la première partie de sa phase 1.

Il s’agit du consortium CRBE de China Railway Beijing Engineering Group Company Ltd, China Water Resources Pearl River Planning, Surveying and Designing Company Limited.

Adamu a révélé que les principaux objectifs de l’accord technique comprennent la reconversion et l’usage des eaux du Nigéria dans les affluents et les deux rivières principales, le contrôle des inondations extrêmes, l’érosion et le transport des sédiments.

“D’autres objectifs sont l’amélioration de la protection complexe contre les inondations à travers des réservoirs verts et complexes, des réservoirs de rétention des inondations, la rétention et la libération des inondations retenues en fonction des besoins de la navigation.

“Il comprend également le développement du transport fluvial par des mesures d’entraînement des rivières, notamment le dragage d’entretien, la construction d’un système intégral de surveillance des inondations et la protection du paysage et de l’habitat naturels.”

En ce qui concerne le financement du projet, le ministre a réaffirmé que des discussions sérieuses étaient en cours sur la manière de trouver un prêt.

Il a réaffirmé que les inondations dévastatrices de l’année 2022 ont rendu nécessaire le partenariat du projet, qui arrive à point nommé pour atténuer les inondations qui ont entraîné des pertes de vies et de biens.

Selon M. Adamu, le président Muhammadu Buhari, par l’intermédiaire de son ministère, a jeté des bases solides pour le lancement réussi du projet.

Il a toutefois exhorté l’administration entrante à tirer parti du bon travail qui a été accompli.

Leave A Reply

Your email address will not be published.