”Je me sens honoré de diriger le Nigéria” (Président Buhari)

Précisions de Timothy Choji, Abuja

0 480

Le président du Nigéria, Muhammadu Buhari, a déclaré que le soutien que son gouvernement a reçu du secteur privé pour lutter contre les maux sociaux suffit à faire de lui “l’envie de nombreux présidents du monde”.

Le président s’est exprimé mercredi à Abuja lors de la mise en service et de la remise d’équipements de sécurité d’une valeur de plus de 12 milliards à l’armée et aux forces de police nigérianes.

Les articles ont été offerts par la Coalition du secteur privé contre le COVID-19 (CACOVID) – un groupe d’éminents industriels nigérians, dont Aliko Dangote et Herbert Wigwe, qui avaient également mis en commun 40 milliards de nairas pour combattre le COVID-19 dans le pays.

“Mesdames et Messieurs. Aujourd’hui est en effet un jour très heureux pour tous les Nigérians, et je peux dire avec joie que je suis envié par de nombreux présidents dans le monde.

“Je suis extrêmement honoré d’être le président et le commandant en chef des forces armées de la République fédérale du Nigéria, en ce moment.

“Je suis heureux d’avoir l’honneur de diriger un pays dont le secteur privé se mobilise volontiers pour lever des fonds afin de soutenir avec enthousiasme le gouvernement dans la résolution des problèmes sociaux.

“Je suis fier de dire qu’il n’y a nulle part dans le monde entier, à l’exception du Nigeria, où le secteur privé s’est volontairement mobilisé pour soutenir les efforts du gouvernement”, s’est-t-il réjoui.

Le président Buhari, au nom de la population nigériane, a remercié tous les membres de CACOVID, l’équipe dirigeante et le comité technique, pour leur soutien et leur patriotisme.

“Ce dernier geste du CACOVID, qui met fin à ses activités, est également très important.

“Merci de soutenir les efforts de notre administration pour renforcer la police et l’armée pendant que nous faisons face aux défis de sécurité auxquels toutes les nations modernes sont confrontées.

“Ces 350 véhicules et les milliers de gilets et de casques que vous remettez aujourd’hui contribueront grandement à renforcer les capacités de nos forces”, a-t-il ajouté.

Patriotisme

Le Chef de l’Etat a noté qu’un tel geste patriotique était la preuve que la détermination nationaliste est toujours vivante au Nigéria, face aux énormes défis auxquels le monde et le pays sont confrontés.

Retraçant l’histoire de CACOVID, le Président a révélé que l’initiative a été mise en place suite à une reconnaissance rapide de la crise imminente qui pourrait éclater en raison de l’apparition de la pandémie Covid-19 en 2020.

“L’objectif principal de ce concept était principalement d’aider le gouvernement, à tous les niveaux, à combattre la Covid-19 et à atténuer son impact sur les Nigérians.

“En conséquence, la coalition a conçu un mécanisme de mise en commun de fonds volontaires provenant d’une alliance comprenant plus de 100 institutions, organisations, banques et individus du secteur privé, afin de construire des centres d’isolement, d’acheter des médicaments contre la Covid-19 et de fournir des soins palliatifs aux Nigérians indigents ou à ceux dont les moyens de subsistance ont été temporairement affectés par l’épidémie.

“Je suis tout à fait conscient que, lors de la première tranche de mise en commun des fonds, CACOVID a collecté près de 40 milliards de naira auprès de diverses organisations du secteur privé qui étaient plus qu’heureuses de participer à l’initiative et de soutenir sa cause.

“Sur la somme initiale de 40 milliards de naira versée par la coalition, environ 17 milliards de dollars ont servi à construire rapidement des centres d’isolement, à acquérir divers équipements et matériels médicaux, à faciliter la distribution de vaccins et à acheter d’urgence des médicaments Covid-19 pour ceux qui en ont cruellement besoin dans tout le pays.

“Le solde de 22,2 milliards de naira a été utilisé pour acheter des denrées alimentaires de base, notamment du riz, du garri, des nouilles, du soja, de la semoule, du sucre, des pâtes et du sel, qui ont été livrés à tous les États de la fédération et au FCT, et distribués à tous les Nigérians qui en avaient le plus besoin”, a-t-il informé.

Au-delà de COVID

Selon le président, dans sa volonté de jouer son rôle pour assurer un Nigéria doré, le CACOVID, qui a également reçu le soutien de la Banque centrale du Nigéria, a étendu son champ d’action au-delà de la lutte contre le Covid-19.

Il a ajouté qu’à la suite des troubles nationaux peu recommandables de 2020 et des problèmes de sécurité persistants dans le pays, la coalition a de nouveau galvanisé le soutien des organisations du secteur privé pour aider le gouvernement fédéral à surmonter les défis sécuritaires.

“À cet égard, la Coalition a collecté de manière louable la somme de 12 milliards de nairas, qui a été utilisée pour acquérir des équipements de sécurité essentiels pour nos organisations nationales d’application de la loi et de défense”, a-t-il révélé.

Les véhicules et équipements de sécurité de pointe suivants ont été achetés pour être utilisés par les forces de l’ordre à Abuja et Lagos:

Cent unités de camions Tata de 14 tonnes ; Cent unités de camions Tata de 12 tonnes ; Cent six unités de camionnettes Toyota; Soixante-quatre unités de camionnettes Nissan Navara ; Treize mille gilets balistiques ; Vingt-six mille plaques balistiques et Treize mille casques balistiques.

Dans son discours, Alhaji Dangote a cité Folorunsho Alakija, Tony Elumelu, Segun Agbaje, Abdulsamad Rabiu, Femi Otedola, Adesola Adeduntan, Karl Toriola, Haresh Aswani, Raji Gupta et John Coumantaros comme étant des forces vives de CACOVID, qui ont contribué à hauteur de plusieurs milliards de naira chacun et ont soutenu l’effort de CACOVID par leur plaidoyer et leurs équipes.

Il a expliqué qu’en plus de l’équipe de direction, un comité technique a été mis en place pour guider les décisions d’achat, ce qui était essentiel, étant donné la confusion qui règne autour des tests et des options de traitement, et l’absence de modèles réussis dans le monde.

Il a identifié les membres de ce comité comme étant d’éminents scientifiques et professionnels de la santé publique nigérians, le directeur général du Centre de contrôle des maladies du Nigéria (NCDC), le directeur général du groupe de travail présidentiel sur le COVID-19, des représentants de l’OMS, de la Fondation Bill et Melinda Gates et des Nations unies.

“Au cours des deux dernières années, l’équipe dirigeante s’est réunie chaque semaine, a mobilisé d’autres personnes du secteur privé et a réussi à collecter 82 milliards de Nairas pour fournir 39 centres d’isolement entièrement équipés, des fournitures pour près d’un million de tests et de la nourriture pour 10 millions de personnes vulnérables à travers le pays”, a-t-il révélé.

M. Dangote a ajouté qu’à partir des 82 milliards de dollars, l’équipe du CACOVID a également fait don d’oxygène et de réservoirs aux États les plus touchés, a soutenu la livraison et la distribution de vaccins, a soutenu la réouverture de l’économie via le portail de voyage, l’informatique, les scanners d’aéroport et les équipements de protection individuelle (EPI), entre autres.

Il a remercié l’équipe du groupe de travail présidentiel sur le COVID-19 dirigée par Boss Mustapha, le secrétaire du gouvernement de la Fédération (SGF), pour son excellente collaboration.

Selon lui, le don des véhicules et des équipements de sécurité marque la fin de l’initiative CACOVID, qu’il a décrite comme “un exemple de patriotisme, de solidarité et d’efficacité en termes de partenariat entre les secteurs public et privé. “

“C’est une leçon sur le pouvoir de la collaboration pour une bonne cause”, a-t-il ajouté.

Godwin Emefiele, gouverneur de la CBN, a intimé au président qu’il était fier de faire partie de la Coalition qui a soutenu le gouvernement dans sa lutte contre l’insécurité.

“Je suis immensément gratifié par ce que la CACOVID a réalisé au cours de ses quelques années d’existence. L’élan nationaliste et patriotique de mes collègues est inégalé dans le monde entier et doit être applaudi.

“La coalition est un bon exemple de ce que le Nigéria doit devenir : une nation où les individus et les entreprises font preuve de solidarité patriotique et où les secteurs public et privé collaborent efficacement”, a-t-il insisté.

La mise en service et la remise de l’équipement de sécurité ont précédé la réunion du Conseil de sécurité présidée par le président Buhari.

Leave A Reply

Your email address will not be published.