Le premier débat des candidats aux sénatoriales et aux législatives se tient à Anambra

Détails avec Chinwe Onuigbo, Awka

0 218

Les porte-drapeaux des différents partis politiques pour les sénateurs et la Chambre des représentants dans l’État d’Anambra, se sont engagés dans un débat électoral au Centre de développement des femmes du professeur Dora Akunyili, à Awka, la capitale de l’État.

Ils ont présenté leurs manifestes au cours du Dialogue politique d’Anambra 2023 ; le débat de la masse, organisé conjointement par le Syndicat nigérian des journalistes, le Conseil de l’État d’Anambra et le Syndicat des travailleurs de la radio, de la télévision, du théâtre et des arts (RATTAWU), en collaboration avec la Société pour l’équité, la justice et la paix et Bring It on Africa.

Selon le modérateur et vice-président de RATTAWU, Prince Emeka Kalu, le débat vise à garantir que les électeurs soient mieux informés des politiques économiques et politiques de leurs représentants.

Les candidats ont abordé les principaux problèmes liés à la sécurité, à l’éducation, aux transports et à divers secteurs de l’économie nationale.

Ils ont tous promis une représentation de qualité s’ils sont élus le 25 février 2023.

L’événement, qui avait débuté avec cinq candidats, a été rejoint à mi-chemin par l’honorable Dozie Nwankwo, du parti APGA.

Les candidats qui ont participé au débat sénatorial sont le sénateur Uche Ekwunife du Parti démocratique populaire, le sénateur Victor Umeh du Parti travailliste, le Dr Kodilichukwu Okelekwe de l’All Progressives Congress, l’honorable Chinedu Umeadi du Young Progressives Party, la princesse Helen Mbakwe du New Nigerian Peoples Party et l’honorable Dozie Nwankwo de l’All Progressives Grand Alliance.

Les candidats aux sénatoriales ont eu leur débat en premier, suivi de celui des candidats à la Chambre des représentants.

Leave A Reply

Your email address will not be published.