Le dirigeant nigérian demande la suspension d’une interdiction générale de visa par les Émirats arabes unis

Détails avec Timothy Choji, Abuja

0 253

Le président Muhammadu Buhari a appelé à la levée de l’interdiction générale de visa imposée aux Nigérians par le gouvernement des Émirats arabes unis (EAU).

Le président a exprimé cette position lors d’une conversation téléphonique avec le président des Émirats arabes unis, Sheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, qui est également l’émir d’Abu Dhabi.

Le président Buhari a appelé le cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan pour lui présenter ses condoléances à l’occasion du décès de sa belle-mère, Sheikha Maryam Al Falasi, et a évoqué d’importantes questions d’intérêt commun entre les deux pays.

Le Président a demandé à son homologue émirien de revoir l’interdiction générale de visa imposée aux Nigérians ayant l’intention de se rendre aux EAU, rappelant que d’excellentes relations mutuellement bénéfiques ont subsisté entre les deux nations pendant de nombreuses années, symbolisées par des interactions économiques solides et des consultations régulières sur des questions d’intérêt commun, y compris des engagements aux plus hauts niveaux politiques.

Il a noté que les irritants récents dans les relations bilatérales générés par des questions consulaires liées au comportement de certains Nigérians aux EAU sont en train d’être aplanis, expliquant qu’aucun pays, y compris le Nigéria, ne tolérera la criminalité et les comportements illégaux.

Le président Buhari a donc exprimé la volonté du gouvernement nigérian d’appliquer les sanctions nécessaires par le biais d’une procédure judiciaire appropriée contre toute personne identifiée comme ayant commis des actes criminels aux EAU.

Il a demandé que cette question soit traitée par les agences de sécurité et de renseignement des deux pays et qu’elles trouvent des solutions durables aux problèmes liés à la criminalité et à l’illégalité.

Le Président Buhari a également demandé la reprise des opérations suspendues d’Emirates Airline dans le pays.

Rappelons qu’Emirates Airline avait suspendu ses activités au Nigeria en 2022 en raison de son incapacité à rapatrier les fonds bloqués au Nigeria.

Le président Buhari a assuré au dirigeant des Émirats arabes unis que la question des fonds d’Emirates faisait l’objet d’une attention appropriée, tout comme celle des autres compagnies aériennes étrangères opérant au Nigeria.

Il a ajouté que la Banque centrale du Nigeria avait reçu l’ordre d’augmenter l’allocation de devises étrangères à la compagnie aérienne.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *