A Kano, KEDCO a généré des revenus de 5,5 milliards de naira

Précisions de Jack Acheme depuis Kano

0 315

La Société de distribution d’électricité de Kano, KEDCO, a généré des revenus de plus de 5,5 milliards de nairas à la fin du mois de janvier 2023, le plus haut niveau jamais atteint, à partir de ses zones de franchise des États de Kano, Katsina et Jigawa.

Ces revenus ont augmenté de plus de 70 % en six mois par rapport aux 3,2 milliards de naira générés en juin 2022.

Le directeur général de KEDCO, Ahmad Dangana, a révélé cela lors de la retraite de trois jours de la direction de la société qui se tient actuellement au Bristol Palace dans l’État de Kano.

Selon lui, les transferts de fonds de la société au cours de la période correspondante ont également augmenté de 42 % à 58 %, promettant de les porter à plus de 70 % à la fin de l’année.

“Nos revenus sont passés de 3,2 milliards de naira à plus de 5,5 milliards de naira en six mois, de juin 2022 à janvier 2023. Cela représente une croissance de plus de 72 % de notre collecte de revenus en janvier 2023.

“Nos envois de fonds, qui étaient de 42 % en juin 2022, sont aujourd’hui de 58 %, ce dont je suis fier. Nous pouvons certainement faire mieux, car notre objectif cette année est de porter nos transferts de fonds sur le marché à plus de 70 %”, s’est-t-il réjoui.

D’après lui, la retraite avait pour but d’évaluer les activités de KEDCO au cours de l’année écoulée et de discuter des moyens durables de progresser pour 2023, afin de fournir davantage d’électricité à Kano, la deuxième plus grande ville commerciale du Nigéria, et à ses environs.

Amélioration de l’approvisionnement en électricité

Le directeur général a expliqué que, dans le cadre de son engagement, la société se concentrait sur l’amélioration de l’approvisionnement en électricité pour que les clients soient satisfaits au maximum, ce qui a conduit à la réparation de plus de 250 transformateurs dans un atelier autonome, pendant que des plans sont également en cours pour réparer 400 transformateurs supplémentaires.

“Si vous avez bien remarquez, nous fournissons plus d’électricité qu’auparavant.

“L’une des initiatives a été la réparation de plus de 250 transformateurs au cours des derniers mois dans nos zones de franchise, ce qui est très bien, mais nous pouvons faire mieux.

“Nous disposons désormais de notre propre atelier de transformation. À l’avenir, nous devrons réparer 300 à 400 transformateurs supplémentaires pour permettre une meilleure alimentation en électricité”, a-t-il intimé.

Un système de réseau efficace

Il a insisté sur le fait que KEDCO a maintenu un investissement de plus de 17 milliards de naira pour construire un système de réseau efficace et efficient afin de satisfaire davantage les clients.

“Parmi les autres mesures que nous avons prises, citons la modernisation de nos réseaux, qui permet de réduire les pannes, l’amélioration du temps de réponse à nos clients, la garantie d’une facturation plus juste, afin que ce que nous facturons aux clients corresponde à leur consommation.

“Nous veillons également à ce que les salaires du personnel, leurs primes, les prestations de santé et autres soient payés au moment où ils sont dus, pendant que nous entreprenons une restructuration organisationnelle du personnel pour le rendre plus productif, réduire les redondances et améliorer le professionnalisme au sein de KEDCO”, a précisé le responsable de KEDCO.

Énergie solaire
M. Dangana a insisté sur le fait que l’entreprise devrait prendre en compte la stratégie de génération future avec des solutions innovantes en matière de stabilité, notamment dans le domaine de l’énergie solaire.

“Le changement climatique est une question d’actualité, que nous devons mettre au premier plan de tout ce que nous faisons actuellement. Nous devons examiner l’empreinte écologique. Sur cette base, nous devons développer des idées créatives pour produire de l’énergie selon des modèles plus propres, comme l’énergie solaire et autres. Nous allons donc nous concentrer sur ce point”, a-t-il ajouté.

Le directeur commercial de KEDCO, Abubakar Yusuf, a rappelé que la satisfaction des clients restait le principal objectif de l’organisation, en particulier dans les domaines du comptage de masse, où il y avait un énorme fossé.

Il a souligné que certaines initiatives étaient mises en œuvre pour réduire cet écart.

Il a vopi : “Les clients ont besoin de compteurs, afin que ce qu’ils consomment corresponde à ce qu’ils paient. Jusqu’à présent, dans le cadre du programme national de comptage de masse du gouvernement fédéral, nous avons installé plus de 80 000 compteurs et d’autres sont à venir.

“Cependant, avant de poursuivre, nous avons mis en place un programme de fourniture de compteurs pour les clients intéressés qui peuvent payer pour des compteurs qui seront installés pour eux.

“Un autre programme que nous prévoyons de mettre en œuvre très prochainement est le financement des compteurs par les fournisseurs, où les compteurs seront installés pour les clients par les fournisseurs et ils paieront progressivement sur une base échelonnée.

Il a ajouté que KEDCO a également pris des dispositions pour faciliter les plaintes des clients, qui peuvent désormais déposer des plaintes par le biais de portails en ligne, de centres d’appels dédiés et d’e-mails, entre autres, ce qui réduira les inconvénients et les délais d’exécution.

KEDCO, est l’une des onze sociétés de distribution privatisées par le gouvernement nigérian dans le cadre de la déréglementation du secteur de l’électricité en 2014 afin d’assurer une distribution directe de l’électricité dans les foyers du pays.

Leave A Reply

Your email address will not be published.